Netanyahu va rencontrer Bennett jeudi pour sortir de la « spirale » des élections
Rechercher

Netanyahu va rencontrer Bennett jeudi pour sortir de la « spirale » des élections

Officiallement chargé de former un gouvernement, le chef du Likud proposerait des postes à responsabilité à des "transfuges" potentiels des partis qui s'opposent à lui

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors de la prestation de serment de la 24e Knesset, le 6 avril 2021. (Crédit : Alex Kolomoisky/POOL)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors de la prestation de serment de la 24e Knesset, le 6 avril 2021. (Crédit : Alex Kolomoisky/POOL)

Après avoir été officiellement chargé de former un gouvernement, le Premier ministre a entrepris mardi de s’assurer une majorité insaisissable, en prévoyant une réunion avec le chef de Yamina, Naftali Bennett, et en proposant des postes à responsabilité à des « transfuges » potentiels des partis qui s’opposent à lui.

Après que les députés de la 24e Knesset ont été intronisés mardi, Netanyahu a appelé les partis politiques à mettre fin à leurs « boycotts personnels » et à rejoindre son gouvernement, promettant qu’il ferait « tout » pour sortir son pays de la « spirale » des élections et s’engageant à établir « un gouvernement fort pour tous les citoyens d’Israël ».

« Nous formerons un gouvernement fort, pas un gouvernement paralysé », a affirmé M. Netanyahu dans une déclaration depuis le Parlement. « Je ferai tout pour sortir Israël de la spirale des élections », a-t-il ajouté deux semaines après les quatrièmes élections législatives en moins de deux ans.

« Ce sera un gouvernement d’action », a ajouté Netanyahu. « Pour ce faire, le gouvernement doit être uni, tant dans sa politique que dans son action. Et pour y parvenir, nous devons d’abord mettre fin aux boycotts personnels. »

Il a déclaré que la mise en place d’une coalition « forte et homogène » ne sera pas facile, mais n’est pas « impossible ».

Netanyahu rencontrera Bennett jeudi, pour la deuxième fois depuis les élections. Mercredi, il rencontrera les chefs des partis de son bloc de droite religieux pour discuter de potentielles stratégies de coalition.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...