Rechercher

New York oblige le personnel des yeshivot et autres écoles privées à se vacciner

Les employés ont jusqu'au 20 décembre pour prouver qu'ils ont reçu leur première dose ; les écoles juives constituent le plus grand groupe d'écoles privées de la ville

Luke Tress est le vidéojournaliste et spécialiste des technologies du Times of Israël

Des hommes ultra-orthodoxes protestent contre les restrictions imposées aux non-vaccinés contre le COVID-19 à New York, le 11 novembre 2021. (Luke Tress/Times of Israel)
Des hommes ultra-orthodoxes protestent contre les restrictions imposées aux non-vaccinés contre le COVID-19 à New York, le 11 novembre 2021. (Luke Tress/Times of Israel)

NEW YORK – Jeudi, la ville de New York a annoncé que les employés des yeshivot et autres écoles privées devront être vaccinés contre la COVID-19, une mesure parmi d’autres pour enrayer le variant Omicron.

Le bureau du maire a déclaré que les employés des écoles devront présenter la preuve de leur première dose de vaccin avant le 20 décembre.

Cette décision concernera quelque 56 000 employés dans 938 écoles.

« Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour protéger nos élèves et le personnel scolaire, et une disposition à l’adresse des employés des écoles non-publiques aidera à assurer la sécurité de nos communautés scolaires et des plus jeunes New-Yorkais », a déclaré le maire Bill de Blasio dans un communiqué.

L’annonce est intervenue après que les autorités new-yorkaises ont tiré la sonnette d’alarme sur la propagation du variant Omicron à New York.

Peu après l’annonce de Bill de Blasio, la gouverneure de l’État de New York, Kathy Hochul, a déclaré que cinq cas d’Omicron avaient été identifiés dans cet État, dont quatre dans la ville de New York.

« Nous devons supposer qu’il y a une propagation communautaire du variant dans notre ville », a déclaré le bureau du maire.

Agudath Israel of America, un groupe de coordination des Juifs orthodoxes américains, a critiqué la décision du maire, la jugeant inutile et nuisible.

« L’impact de cette imposition pourrait être dévastateur pour nos écoles et les enfants qu’elles servent » en provoquant le renvoi d’un petit nombre d’éducateurs, a déclaré le groupe dans une lettre ouverte adressée à Bill de Blasio.

Le groupe a déclaré que le système scolaire encourageait les vaccinations, que la grande majorité du personnel était entièrement vacciné et que les taux de transmission dans les écoles étaient « extrêmement faibles ».

Yaffed, une organisation à but non lucratif qui cherche à réformer le système des yeshivot, a salué la décision, mais a déclaré que « les dispositions sans application ne fonctionnent pas ».

Les écoles juives constituent le plus grand groupe d’écoles privées de la ville de New York, avec environ 110 000 élèves.

Le personnel des écoles publiques était déjà tenu de se faire vacciner dans la ville, ainsi que tous les employés municipaux, y compris les policiers et les pompiers. Les élèves n’ont pas besoin d’être vaccinés.

Certains quartiers de Brooklyn comptent d’importantes populations ultra-orthodoxes, notamment Williamsburg, Borough Park et Crown Heights. Ceux-ci présentent des taux de vaccination inférieurs à la moyenne, selon les données de la ville. Les communautés ultra-orthodoxes ont été particulièrement touchées par le virus au cours des premiers mois de la pandémie.

Les réglementations régissant les yeshivot sont depuis longtemps un point de friction entre les communautés ultra-orthodoxes et les autorités locales, et les restrictions liées à la COVID-19 ont suscité d’importants remous l’année dernière.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...