Agudath Israel poursuit Cuomo pour ses restrictions lors des fêtes religieuses
Rechercher

Agudath Israel poursuit Cuomo pour ses restrictions lors des fêtes religieuses

Un groupe ultra-orthodoxe allègue que l’arrêté du gouverneur de New York limitant les rassemblements dans les zones à risque est une "discrimination contre […] les synagogues"

Le gouverneur de New York Andrew Cuomo informe des derniers développements sur le COVID-19 lors d'un briefing à New York, le 29 septembre 2020. (Kevin P. Coughlin / Bureau du gouverneur Andrew M. Cuomo via AP, File)
Le gouverneur de New York Andrew Cuomo informe des derniers développements sur le COVID-19 lors d'un briefing à New York, le 29 septembre 2020. (Kevin P. Coughlin / Bureau du gouverneur Andrew M. Cuomo via AP, File)

JTA – Agudath Israel of America, un organisme qui chapeaute les organisations juives ultra-orthodoxes, poursuit le gouverneur de New York Andrew Cuomo devant un tribunal fédéral pour des restrictions contre les rassemblements religieux dues à la pandémie, lesquelles seraient discriminatoires parce qu’elles précèdent trois jours saints importants.

L’action en justice, déposée jeudi devant le tribunal de district américain de Brooklyn, réclame une ordonnance d’interdiction des restrictions annoncées mardi par Cuomo, une déclaration selon laquelle l’ordonnance de Cuomo est inconstitutionnelle, et le remboursement de leurs frais de justice.

« 48 heures avant le début de ces fêtes, le gouverneur Cuomo a publié un arrêté exécutif qui montre du doigt et discrimine tous les lieux de culte – et les synagogues en particulier – par l’imposition de restrictions sur leur utilisation et sur les rassemblements, lesquelles empêchent les Juifs orthodoxes de se conformer à leurs obligations religieuses […]. »

L’action en justice note que les New-Yorkais doivent se conformer à l’arrêté exécutif dès vendredi, la date même de Hoshanah Rabbah, qui est suivie par Shemini Atzeret et Simchat Torah. L’arrêté exécutif sera maintenu pendant deux semaines.

« Chacune de ces fêtes comprend des prières et des rituels spécifiques inclus dans les offices religieux », indique l’action en justice. « Les Juifs orthodoxes se rassembleront dans leurs synagogues pour la prière collective, les lectures de la Torah, les cérémonies en souvenir des êtres chers décédés, et pour d’autres rituels. »

Illustration : des membres de la communauté ultra-orthodoxe se réunissent lors d’une interview avec un journaliste, le 7 octobre 2020, dans le quartier de Borough Park de Brooklyn à New York. (Photo AP / John Minchillo)

L’arrêté exécutif de Cuomo impose des restrictions en fonction de la gravité du taux d’infection de coronavirus dans des zones désignées de New York et de sa banlieue nord, selon des cartes qu’il a publiées sur Twitter. Les lieux de culte des zones rouges sont limités à 25 % de leur capacité ou à 10 personnes maximum ; ceux des zones orange, à 33 % de leur capacité ou 25 personnes maximum ; et ceux des zones jaunes, à 50 % de leur capacité.

De nombreuses communautés ultra-orthodoxes, durement touchées par le virus, se trouvent en zone rouge. L’action en justice note que les Juifs orthodoxes sont particulièrement touchés par les restrictions concernant les cultes parce que leur foi leur interdit de conduire certains jours saints, ce qui les empêche de se rendre dans les synagogues des zones moins touchées.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...