Rechercher

Nikki Haley honorée par le CJM pour avoir dénoncé la partialité de l’ONU

L'ancienne ambassadrice des USA recevra le Prix Theodor Herzl pour avoir dénoncer la discrimination anti-israélienne au sein de l'organisme international

Nikki Haley, alors ambassadrice des États-Unis auprès des Nations Unies, rencontre le président Reuven Rivlin, (hors cadre), à sa résidence officielle à Jérusalem, le 7 juin 2017. (Yonatan Sindel/Flash90)
Nikki Haley, alors ambassadrice des États-Unis auprès des Nations Unies, rencontre le président Reuven Rivlin, (hors cadre), à sa résidence officielle à Jérusalem, le 7 juin 2017. (Yonatan Sindel/Flash90)

JTA – L’ancienne ambassadrice des États-Unis auprès des Nations Unies Nikki Haley sera honorée par le Congrès juif mondial.

Haley recevra le Prix Theodor Herzl annuel du CJM, qui reconnaît les personnes qui travaillent à promouvoir les idéaux de Herzl pour un monde plus sûr et plus tolérant pour le peuple juif, a déclaré le CJM dans un communiqué.

De plus, l’acteur, chanteur, metteur en scène et photographe Joel Grey recevra le quatrième Prix Teddy Kollek pour l’avancement de la culture juive du CJM.

Le président du Congrès juif mondial, Ronald Lauder, a déclaré dans un communiqué publié mercredi que « j’ai rencontré de nombreux chefs d’État, dignitaires et ambassadeurs qui ont travaillé avec diligence pour soutenir Israël et le défendre sur la scène internationale. Tout au long de son mandat, l’Ambassadrice des Etats-Unis auprès de l’ONU, S.E. Nikki Haley, s’est révélée être un géant dans ce domaine, illustrant l’amitié inébranlable entre ce pays et Israël et son engagement envers le judaïsme mondial, dénonçant sans relâche les partis pris et les doubles standards qui prévalent aux Nations Unies et dans ses instances et exigeant une action. »

La famille Rothschild, l’ancien secrétaire d’État américain Colin Powell, l’ancien vice-président américain Joe Biden, l’ancien président israélien Shimon Peres, Elie et Marion Wiesel, les anciens secrétaires d’État américains Henry Kissinger et George Shultz et, à titre posthume, le président américain Ronald Reagan et Axel Springer ont déjà reçu le Prix Theodor Herzl.

Kirk Douglas a eu l’honneur de recevoir le premier Teddy Kollek Award en 2016, suivi du réalisateur George Stevens en 2017 et du philanthrope Robert Kraft en 2018.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...