Rechercher

Noam Raz, le commando touché lors d’un raid à Jénine, est mort de ses blessures

Membre de l'unité d'élite Yamam, l'agent, 47 ans, laisse dans la peine une femme et six enfants

Le Sgt. Maj. Noam Raz, 47 ans, commando de police tué dans une opération à Jénine le 13 mai 2022 (Crédit : Police)
Le Sgt. Maj. Noam Raz, 47 ans, commando de police tué dans une opération à Jénine le 13 mai 2022 (Crédit : Police)

La police a annoncé que le commando de police grièvement blessé dans des échanges armés entre soldats israéliens et hommes armés palestiniens, dans le nord de la Cisjordanie ce vendredi matin, avait succombé à ses blessures.

La victime est le sergent-major Noam Raz, 47 ans, vétéran de l’unité d’élite Yamam.

De source policière, Raz aurait été évacué par hélicoptère vers l’hôpital Rambam à Haïfa, où il a été déclaré mort. Il laisse dans la peine une femme et six enfants.

Il a trouvé la mort lors d’une opération comprenant des raids au domicile de suspects de terrorisme.

Le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne a fait état de 13 blessés, dont un grièvement, dans les combats qui se sont déroulés à Jénine.

Des images visibles sur les réseaux sociaux donnent à voir des Palestiniens masqués qui tirent des coups de fusil en direction des soldats israéliens, sur fond de tirs nourris.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...