Nouveaux tags antisémites et anti-migrants sur une mairie en Alsace
Rechercher

Nouveaux tags antisémites et anti-migrants sur une mairie en Alsace

Ces derniers mois, des inscriptions similaires ont été découvertes sur des mairies, au domicile d'élus, devant une école maternelle et sur les murs d'une ancienne synagogue

Des inscriptions antisémites sur la façade de la mairie d'Heiligenberg, en Alsace, le 12 mars 2019. (Crédit : PATRICK HERTZOG / AFP)
Des inscriptions antisémites sur la façade de la mairie d'Heiligenberg, en Alsace, le 12 mars 2019. (Crédit : PATRICK HERTZOG / AFP)

Des inscriptions antisémites et antimigrants ont été découvertes mercredi sur la mairie d’un petite village du nord de l’Alsace, dans une région où des faits de ce type se sont multipliés ces derniers mois, a-t-on appris auprès de la gendarmerie.

Des inscriptions « antisémites et antimigrants » ont été découvertes mercredi matin sur une façade de la mairie de Dieffenbach-lès-Woerth (Bas-Rhin), a-t-on indiqué à la compagnie de gendarmerie de Wissembourg, confirmant une information du journal Les Dernières Nouvelles d’Alsace.

L’enquête a été confiée à la brigade de recherche de Wissembourg et le maire de la commune devait porter plainte jeudi, ont ajouté les gendarmes.

Les départements alsaciens du Bas-Rhin et du Haut-Rhin sont confrontés à une recrudescence des graffitis et dégradations à caractère antisémite et/ou raciste.

Ces derniers mois, des inscriptions similaires ont été découvertes entre autres sur des mairies, au domicile d’élus, devant une école maternelle et sur les murs d’une ancienne synagogue.

Dans le cimetière juif de Quatzenheim, au nord-ouest de Strasbourg, 96 tombes ont été recouvertes de croix gammées le 19 février, tandis que celui de Herrlisheim, au nord-est de la ville, a été souillé de graffitis antisémites le 11 décembre

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...