Nucléaire : Le responsable américain des sanctions en visite en Israël
Rechercher

Nucléaire : Le responsable américain des sanctions en visite en Israël

Adam Szubin dit qu'il va discuter des plans de Washington 'pour cibler les activités malveillantes de l'Iran'

Le directeur de la division du contrôle des avoirs étrangers au ministère américan des Finances Adam Szubin (Capture d'écran: Youtube)
Le directeur de la division du contrôle des avoirs étrangers au ministère américan des Finances Adam Szubin (Capture d'écran: Youtube)

Le chef des sanctions américain devrait arriver vendredi en Israël pour discuter pendant trois jours de l’accord nucléaire avec Iran, dans une tentative visant à rassurer Israël que Washington « intensifierait » les sanctions contre le Hezbollah et lutterait contre les « activités malveillantes » de l’Iran.
 
Selon l’agence Reuters, le sous-secrétaire pour le terrorisme et le renseignement financier Adam Szubin doit s’entretenir avec Dore Gold, le directeur général du ministère israélien des Affaires étrangère, Yossi Cohen le conseiller à la sécurité nationale et Yuval Steinitz le ministre de l’Énergie qui est aussi l’homme de confiance officieux du Premier ministre Benjamin Netanyahu sur l’Iran.

Le Trésor américain a déclaré que Szubin « soulignera l’engagement des États-Unis pour accroître la coopération avec Israël dans la lutte contre le soutien de l’Iran au terrorisme et à d’autres activités de déstabilisation dans la région. »

« Je prévois de mettre l’accent sur la JCPOA (l’accord signé entre l’Iran et les P5+1, Ndt), mais aussi sur les efforts continus du Trésor pour cibler les activités malveillantes de l’Iran », a déclaré Szubin, selon le New York Times.

Il a dit qu’il allait discuter lors de sa visite en Israël du renforcement des sanctions contre le Hezbollah et les Gardiens de la Révolution iraniens.

« Intensifier ces sanctions et veiller à ce qu’elles soient même de plus en plus plus dures est une partie essentielle de ma mission », a-t-il dit. « Nous avons l’intention de les appliquer avec toute la ténacité qu’on puisse attendre de la part du Trésor américain. »

Vendredi également, le président Barack Obama doit s’adresser en direct par vidéoconférence à la communauté juive nord-américaine dans le but d’accroître le soutien à l’accord nucléaire

Le vice-président américain Joe Biden doit également rencontrer les dirigeants juifs américains le 3 septembre en Floride dans le même but.

Le gouvernement israélien et de nombreuses organisations juives américaines s’opposent à l’accord, de même que la plupart des républicains au Congrès.

Le Congrès votera en septembre sur l’approbation de l’accord conclu entre les six puissances mondiales, dont les Etats-Unis et l’Iran. Obama a promis d’imposer un veto sur toute loi visant à bloquer l’accord.

JTA a contribué à cet article

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...