Obama se rendra aux funérailles de Peres à Jérusalem
Rechercher

Obama se rendra aux funérailles de Peres à Jérusalem

Le 9e président israélien sera inhumé vendredi à 11H00 au cimetière du mont Herzl où reposent nombre des grandes figures de l'État juif

Shimon Peres, alors président, accueille le président américain Barack Obama pour une réception en son honneur à la résidence présidentielle de Jérusalem, le 20 mars 2013. (Crédit : Yossi Zamir/Flash90)
Shimon Peres, alors président, accueille le président américain Barack Obama pour une réception en son honneur à la résidence présidentielle de Jérusalem, le 20 mars 2013. (Crédit : Yossi Zamir/Flash90)

Le président américain Barack Obama se rendra aux obsèques de l’ancien dirigeant israélien et prix Nobel de la paix Shimon Peres vendredi à Jérusalem, a confirmé mercredi la Maison Blanche.

Shimon Peres sera inhumé vendredi à 11H00 (08H00 GMT) au cimetière du mont Herzl où reposent nombre des grandes figures israéliennes.

« Le président Barack Obama mènera la délégation américaine à Jérusalem pour participer aux funérailles de l’ancien président israélien Shimon Peres », annoncé l’exécutif américain.

M. Obama, qui s’envolera jeudi de Washington, quittera Jérusalem vendredi après la cérémonie.

L’un des prédécesseurs, Bill Clinton, se rendra également aux obsèques. Mais Hillary Cinton, en pleine campagne électorale pour la Maison Blanche, ne sera pas du voyage.

Depuis son arrivée au pouvoir il y a près de huit ans, M. Obama s’est rendu une seule fois en Israël, en mars 2013.

Shimon Peres était le dernier survivant des trois récipiendaires du Nobel de la paix 1994. Le dirigeant palestinien Yasser Arafat est mort en 2004. Le Premier ministre israélien Yitzhak Rabin a été assassiné en 1995. Des dizaines de chefs d’Etat et de gouvernement avaient assisté à ses funérailles. M. Peres reposera à quelques mètres de lui.

« Il y a peu de personnes avec lesquelles nous partageons ce monde et qui changent le cours de l’histoire humaine, pas simplement à travers leurs rôles dans les évènements humains, mais parce qu’elles étendent notre imagination morale et nous forcent à attendre plus de nous-mêmes. Mon ami Shimon était une de ces personnes », a écrit le président américain Barack Obama, qui compte assister aux obsèques de Peres vendredi à Jérusalem, dans son hommage à la mémoire du prix Nobel de la Paix.

« Shimon était l’essence d’Israël lui-même, le courage du combat d’Israël pour l’indépendance, l’optimisme qu’il partageait avec son épouse Sonya pendant qu’ils faisaient fleurir le désert, et la persévérance qui l’a mené à servir sa nation à quasiment tous les postes du gouvernement pendant toute la vie de l’Etat d’Israël », a-t-il déclaré.

Peres a travaillé avec chaque président américain depuis John F. Kennedy, a noté Obama, ajoutant que « personne n’a fait plus pendant tant d’années que Shimon Peres pour construire l’alliance entre nos deux pays. »

« Une lumière s’est éteinte, mais l’espoir qu’il nous a donné brillera toujours, a continué Obama. Shimon Peres était un soldat pour Israël, pour le peuple juif, pour la justice, pour la paix, et pour la croyance que nous pouvons être vrais pour être le meilleur de nous-mêmes, jusqu’à nos derniers jours sur Terre, et dans l’héritage que nous laissons aux autres. Pour le cadeau de son amitié et l’exemple de son leadership, toda raba Shimon. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...