Israël en guerre - Jour 144

Rechercher
Les otages du 7 octobre

LIBÉRÉ: Jimmy Pacheco, aide-soignant philippin, relâché avec 10 otages thaïlandais

Ce mari et père de trois enfants a été pris en otage le 7 octobre, dans le kibboutz Nir Oz

Jimmy Pacheco, un aide-soignant philippin qui a été pris en otage par des terroristes du Hamas dans le kibboutz Nir Oz le 7 octobre 2023, a été libéré le 24 novembre 2023. (Autorisation)
Jimmy Pacheco, un aide-soignant philippin qui a été pris en otage par des terroristes du Hamas dans le kibboutz Nir Oz le 7 octobre 2023, a été libéré le 24 novembre 2023. (Autorisation)

Gelienor « Jimmy » Leano Pacheco a été libéré le 24 novembre dans le cadre d’un accord que l’Égypte a déclaré avoir négocié avec le Hamas, avec la participation du Qatar et de l’Iran, et qui a permis la libération de dix otages thaïlandais et d’un otage philippin.

Voici l’histoire de sa capture.

Gelienor « Jimmy » Leano Pacheco, 33 ans, un soignant philippin et père de trois enfants, a été pris en otage et conduit à Gaza par les terroristes du Hamas qui ont attaqué le kibboutz Nir Oz, où il vivait et s’occupait d’Amitai Ben Zvi, 80 ans.

Communauté d’environ 400 personnes située à trois kilomètres de la frontière de Gaza, Nir Oz a perdu près de la moitié de sa population lors de l’attaque choc du Hamas. Plus de 100 habitants et une quinzaine de travailleurs agricoles étrangers ont été tués au cours de l’assaut, et 80 autres ont été faits prisonniers, selon un porte-parole de l’armée.

Ce samedi matin-là, Jimmy avait réussi à appeler ses amis pour leur dire qu’il avait été kidnappé et qu’Amitai, ou Abba, comme il l’appelait, avait été tué.

Quelques heures plus tard, la famille d’Amitai Ben Zvi a reçu une vidéo de la famille de Jimmy, aux Philippines, montrant Jimmy, menotté, dans une voiture à Gaza.

Une autre vidéo du Hamas a également été publiée sur Telegram dans laquelle on le voit encerclé par une foule en train de crier.

Sa femme, Clarice Joy Ponce Pacheco, l’a identifié dans la vidéo.

Jimmy travaillait en Israël depuis cinq ans : il s’occupait d’Amitai Ben Zvi depuis quatre ans avec « un dévouement discret et admirable, toujours attentif à ses besoins et prêt à l’aider », a écrit la fille de Ben Zvi.

Clarice Pacheco a écrit sur Facebook que son mari « est un soignant philippin ordinaire, père de nos trois enfants, qui travaille en Israël pour offrir à sa famille une vie meilleure. Il est toujours porté disparu et je suis désespérée d’être sans nouvelles ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.