Israël en guerre - Jour 254

Rechercher
Les otages du 7 octobre

Otage : Ofer Calderon a sauté par la fenêtre pour échapper aux terroristes

Ses enfants, Sahar et Erez Calderon, respectivement 16 et 12 ans, ont été libérés le 27 novembre dernier

Ofer Calderon, pris en otage par des terroristes du Hamas le 7 octobre 2023 au kibboutz Nir Oz. (Crédit : Autorisation)
Ofer Calderon, pris en otage par des terroristes du Hamas le 7 octobre 2023 au kibboutz Nir Oz. (Crédit : Autorisation)

Ofer Calderon, 53 ans, a été pris en otage le samedi 7 octobre, avec deux de ses enfants, lorsque les terroristes du Hamas ont pris d’assaut le kibboutz Nir Oz, dont ils ont tué plus de 100 habitants et une quinzaine de travailleurs agricoles étrangers, sans oublier les 80 membres kidnappés.

En compagnie d’Erez et Sahar, deux de ses quatre enfants, Ofer Calderon a sauté par la fenêtre de leur abri, au moment de l’assaut du Hamas, pour se retrouver dans les champs du kibboutz Nir Oz, où ils ont ensuite été pris en otage.

Sahar Calderon, 16 ans, et Erez Calderon, 12 ans, ont été libérés le 27 novembre à la faveur de la trêve entre le Hamas et Israël négociée par le Qatar et les États-Unis. Ofer Calderon est, lui, toujours otage à Gaza.

Hadas Calderon, l’ex-femme d’Ofer, se trouvait dans la pièce sécurisée de sa maison du kibboutz, dont elle a réussi à défendre l’entrée aux terroristes. Leur fils aîné, Rotem, 19 ans, a également survécu dans la pièce sécurisée de son appartement, dans le quartier du kibboutz réservé aux jeunes adultes, et sa sœur aînée Gaya, 21 ans, se trouvait à ce moment précis à Tel Aviv.

Leur grand-mère Carmela Dan se trouvait chez elle, plus bas dans la rue, en compagnie de la nièce de Hadas Calderon, Noya Dan. Leurs corps ont été retrouvés le 19 octobre.

Lors d’une conférence de presse tenue après les massacres du Hamas dans le sud d’Israël, Gaya Calderon a pleuré en disant : « Mon père m’avait élevée, il était mon meilleur ami : aujourd’hui je n’ai plus personne à qui parler. »

Hadas Calderon a fait le siège devant le ministère de la Défense durant des jours jusqu’à ce que ses deux enfants soient libérés. La famille est toujours mobilisée pour obtenir la libération d’Ofer Calderon.

Ofer a fêté son 53e anniversaire en captivité à Gaza.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.