Israël en guerre - Jour 233

Rechercher

Paris appelle Israël et les Palestiniens à « cesser toute mesure unilatérale »

La ministre des Affaires étrangères française a aussi rappelé la "condamnation ferme" par la France des "actes terroristes ayant frappé Israël"

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, rencontrant le ministre des Affaires étrangères, Eli Cohen, à Paris, le 19 juillet 2023. (Crédit : Alan Azaria/Ambassade d'Israël en France)
La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, rencontrant le ministre des Affaires étrangères, Eli Cohen, à Paris, le 19 juillet 2023. (Crédit : Alan Azaria/Ambassade d'Israël en France)

La ministre des Affaires étrangères française Catherine Colonna a reçu mercredi à Paris son homologue israélien Eli Cohen, appelant Israël à « cesser toute mesure unilatérale susceptible d’alimenter les tensions », quelques semaines après son raid meurtrier à Jénine, a indiqué Paris jeudi.

Mme Colonna, tout en rappelant la « condamnation ferme » par la France des « actes terroristes ayant frappé Israël », a « réitéré l’importance, pour Israël, de cesser toute mesure unilatérale susceptible d’alimenter les tensions », selon un communiqué du Quai d’Orsay.

Début juillet, deux jours d’opérations militaires à Jénine, les plus importantes menées par Israël depuis des années en Cisjordanie, avaient tué un soldat israélien et fait 12 morts palestiniens armés.

Alors que Paris avait déjà demandé un « usage proportionné de la force » face à ce très lourd bilan humain, le Premier ministre britannique Rishi Sunak avait appelé Israël à la « retenue » et le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres au « respect du droit international humanitaire ».

« Aucune armée au monde ne prend autant de mesures que Tsahal pour éviter de toucher des civils », a répondu Eli Cohen dans une interview à l’hebdomadaire français L’Express parue mercredi. Les organisations propalestiniennes avaient, elles, dénoncé des « exactions » de Tsahal.

Le ministre des Affaires étrangères Eli Cohen participe à un événement au ministère des Affaires étrangères à Jérusalem, le 17 mai 2023. (Crédit : Oren Ben Hakoon/Flash90)

Catherine Colonna a également souligné « la nécessité de mettre fin à la politique de colonisation, illégale en droit international et qui sape les perspectives de paix », d’après le communiqué du Quai d’Orsay.

La ministre de l’Europe et des Affaires étrangères s’est aussi entretenue mercredi par téléphone avec le ministre des Affaires étrangères et des Expatriés de l’Autorité palestinienne, Riyad al Malki.

« La ministre a fait part, comme elle l’avait fait avec son homologue israélien Eli Cohen, de la grande préoccupation de la France face à l’aggravation des tensions en Israël et dans les Territoires palestiniens occupés. Elle a rappelé l’importance de cesser toute mesure unilatérale susceptible d’alimenter les tensions, et a souligné la nécessité de mettre fin à la politique de colonisation, contraire au droit international et qui sape les perspectives de paix. La ministre a rappelé notre ferme condamnation de toutes les attaques contre les civils, israéliens comme palestiniens. La ministre a réitéré le besoin impérieux de travailler à restaurer un horizon politique pour parvenir à un règlement du conflit israélo-palestinien, sur la base de la seule solution viable, celle de deux États, vivant côte à côte en paix et en sécurité. Elle a souligné la disponibilité de la France à y contribuer, » lit-on sur le site du ministère.

La visite de M. Cohen intervient alors que des milliers d’Israéliens se mobilisent presque au quotidien pour dénoncer le projet de réforme judiciaire porté par le gouvernement de Netanyahu, vu comme une menace pour la démocratie.

Quelques opposants à la politique du gouvernement Netanyahu ont crié, en hébreu et en français, lors de l’arrivée du ministre au quai d’Orsay : « Honte à toi ! Tu détruis la démocratie ».

« Cette réforme renforcera encore plus la démocratie israélienne avec un meilleur équilibre entre les autorités. Et ce débat témoigne de la résilience de notre démocratie », a estimé Cohen dans L’Express.

Cohen a également demandé l’aide de Colonna sur le sujet du Liban. Le groupe terroriste chiite du Hezbollah a récemment érigé deux tentes sur le côté israélien de la Ligne bleue qui démarque la frontière entre les deux pays.

Il a également demandé à la France, membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU, d’utiliser la réunion de septembre du Conseil des gouverneurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) pour sanctionner l’Iran pour les progrès réalisés dans son programme nucléaire.

« La France est un allié stratégique pour Israël, qui peut jouer un rôle central dans l’élargissement des Accords d’Abraham et l’intégration de nouveaux pays d’Afrique et du Moyen-Orient dans le cercle de la paix », a déclaré Cohen dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.