Petah Tikva : L’auteur des graffitis nazis attaque des policiers
Rechercher

Petah Tikva : L’auteur des graffitis nazis attaque des policiers

Des policiers ont utilisé un Taser pour maîtriser l'homme soupçonné d'avoir tagué des croix gammées et un symbole SS sur une synagogue et des bâtiments gouvernementaux

Photo illustrative de graffiti à croix gammée (Flash90)
Photo illustrative de graffiti à croix gammée (Flash90)

La police israélienne a arrêté mercredi un homme soupçonné d’avoir tagué une croix gammée et un autre symbole nazi sur le mur d’une synagogue dans la ville centrale de Petah Tivka.

Le suspect, âgé de 36 ans, a résisté à son arrestation et a attaqué les policiers avec un tournevis électrique, ont indiqué les forces de l’ordre dans un communiqué.

La police a utilisé un pistolet Taser pour maîtriser l’homme.

L’homme est également soupçonné d’avoir tagué des symboles nazis sur les murs des locaux du ministère de la Santé et de la Sécurité Sociale dans l’agglomération lundi soir. Une croix gammée noire et un symbole SS ont également été découverts tagués sur le mur de la synagogue Mikdash Moshe.

La police a identifié un suspect et, lorsque les policiers sont arrivés chez lui, il les a attaqués avec un foret.

Outil utilisé par un suspect de graffiti nazi pour attaquer un officier qui procédait à l’arrestation, 15 août 2018. (Police israélienne)

Il devait être emmené au tribunal de première instance de Petah Tikva pour une audience de détention provisoire jeudi.

Le conseiller municipal de Petah Tikva, Rami Greenberg, a publié des photos des actes de vandalisme sur Facebook, affirmant qu’il était « choquant de voir des croix gammées peintes sur la plus ancienne synagogue de la ville ».

« Nous ne permettrons pas à l’antisémitisme de se manifester dans notre ville et nous poursuivrons nos efforts pour promouvoir l’amour des personnes et de notre patrie, ainsi que la tolérance parmi le peuple juif », a-t-il écrit mercredi.

Posted by ‎רמי גרינברג‎ on Tuesday, 14 August 2018

Ce n’est pas la première fois que Petah Tikva est la cible de vandalisme nazi. L’année dernière, la police a procédé à plusieurs arrestations lors d’une vague de graffitis nazis tagués, découverts dans divers endroits de la ville.

Les résidents de Petah Tikva ont été choqués de trouver des croix gammées et des références à Hitler sur plusieurs synagogues, écoles et arrêts de bus de la ville au cours de l’année 2017.

La police a finalement arrêté deux résidents juifs de 17 ans de la ville, pour leur rôle dans le vandalisme

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...