Rechercher

Polémique au sein de l’école Steinhardt de l’université de New York

Les dirigeants étudiants veulent que l'école abandonne le nom du philanthrope juif suite à un scandale portant sur des antiquités volées

Michael Steinhardt, président de WisdomTree Investments Inc., pendant une interview à New York, aux États-Unis, le 12 avril 2012. (Crédit :  Scott Eells/Bloomberg via JTA)
Michael Steinhardt, président de WisdomTree Investments Inc., pendant une interview à New York, aux États-Unis, le 12 avril 2012. (Crédit : Scott Eells/Bloomberg via JTA)

JTA — Les représentants des étudiants de l’École Steinhardt de Culture, d’Éducation et du développement humain au sein de l’université de New York appellent à changer le nom de l’établissement après la découverte que le philanthrope juif Michel Steinhardt aurait, par le passé, été en possession mais avoir aussi acheté et vendu plus de 1 000 objets historiques qui ont été volés au cours des trois dernières décennies.

Les leaders des étudiants de premier et de 2e cycle ont émis mercredi un communiqué notant que le nom de l’école « a été entaché par les actions exécrables de Michael Steinhardt ».

« En tant que dirigeants des étudiants, nous dénonçons sans équivoque les actions de Michael Steinhardt », ont-ils ajouté.

« Je trouve personnellement que c’est vraiment une honte qu’une personne ayant des commis des actes complètement contradictoires à ce que nous enseignons aux étudiants ait donné son nom à notre école », a déclaré Anthony Cruz, président du gouvernement gérant les étudiants de premier cycle au Washington Square News, le journal de l’université de New York.

Au début de la semaine, le philanthrope – qui a donné beaucoup d’argent à l’université de New York ainsi qu’à un certain nombre d’organisations juives – a renoncé à conserver 180 antiquités volées pour une valeur totale de 70 millions de dollars dans le cadre d’un accord conclu avec Cyrus Vance, procureur du district de New York, pour éviter d’être traduit devant les tribunaux.

Jeudi, le conseil d’administration de l’Université de New York a fait savoir qu’il ouvrirait une enquête sur la conduite de Steinhardt, a annoncé le Washington Square News.

Ce n’est pas la première fois que les étudiants de l’université de New York réclament que l’école change de nom. Elle avait été nommée ainsi suite à une donation de Steinhardt à l’établissement, une donation à hauteur de dix millions de dollars.

En 2019, les étudiants avaient appelé à changer le nom de l’école après des accusations de harcèlement sexuel proférées par plusieurs femmes à l’encontre de Steinhardt, avec des propositions indécentes et des remarques sexistes survenues dans le cadre du travail mené par les victimes dans le secteur de la philanthropie juive ou dans les arts.

À l’époque, Steinhardt avait nié ces accusations et, s’il n’avait pas présenté d’excuses, il avait reconnu avoir pu tenir des propos « grossiers, irrespectueux et complètement stupides ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...