Pour Trump, Netanyahu serait “un plus grand problème” qu’Abbas
Rechercher

Pour Trump, Netanyahu serait “un plus grand problème” qu’Abbas

Au cours d'un entretien avec Guterres, le président américain aurait regretté le caractère “problématique” des deux parties ; un responsable de la Maison Blanche dément cette information

Antonio Guterres, à gauche, secrétaire général des Nations unies, et le président américain Donald Trump au siège de l'institution à New York, le 18 septembre 2017. (Crédit : Timothy A. Clary/AFP)
Antonio Guterres, à gauche, secrétaire général des Nations unies, et le président américain Donald Trump au siège de l'institution à New York, le 18 septembre 2017. (Crédit : Timothy A. Clary/AFP)

Le président américain Donald Trump aurait confié au chef des Nations unies Antonio Guterres que dans ses initiatives de paix au Moyen Orient, le Premier ministre Benjamin Netanyahu serait un « plus gros problème » que le président de l’Autorité palestinienne (AP) Mahmoud Abbas.

Trump et Guterres se sont rencontrés pendant 15 minutes en marge de l’Assemblée générale de l’ONU le 19 septembre dernier. Selon des sources occidentales et israéliennes qui ont parlé mercredi au quotidien Haaretz, les deux dirigeants ont réservé une grande partie de leur entretien à l’évocation de l’initiative de paix américaine.

« Trump a indiqué que les deux dirigeants sont problématiques », a dit un diplomate occidental informé du contenu de la réunion. Il a ajouté que « le contexte général est que, entre les deux hommes, c’est Netanyahu qui est le plus grand problème. »

Un responsable de la Maison Blanche a démenti le récit livré par les sept sources de Haaretz, insistant sur le fait que la rencontre entre Trump et Guterres avait été « productive » et que les deux hommes avaient à peine abordé le sujet des efforts de paix de Washington.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à gauche, et le président américain Donald Trump au Palace Hotel de New York, le 18 septembre 2017. (Crédit : Brendan Smialowski/AFP)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à gauche, et le président américain Donald Trump au Palace Hotel de New York, le 18 septembre 2017. (Crédit : Brendan Smialowski/AFP)

Mais selon le diplomate occidental, Trump est revenu sur la rencontre organisée vingt-quatre heures auparavant avec Netanyahu.

Le président américain a souligné le sérieux de ses intentions pour parvenir à un accord de paix israélo-palestinien, et le secrétaire général des Nations unies aurait encouragé Trump à mener à bien cette initiative, selon l’article.

Guterres aurait souscrit à l’affirmation de Trump, qui pense que la combinaison entre un chef de l’AP vieillissant, qui cherche à laisser un héritage, et la conviction de Netanyahu, qui estime n’avoir jamais connu un occupant de la Maison Blanche aussi amical, était une opportunité unique de paix.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...