« Pourquoi Amsterdam cherche à coopérer avec l’Iran qui veut détruire Israël »
Rechercher

« Pourquoi Amsterdam cherche à coopérer avec l’Iran qui veut détruire Israël »

Citant les opinions anti-israéliennes de Téhéran, le député Joël Voordewind est « consterné » par Amsterdam en quête de liens de défense plus étroits avec l'Iran

Le député hollandais du parti Union chrétienne, Joël Voordewind, parle dans une vidéo de campagne mise en ligne le 17 octobre 2016. (capture d'écran: YouTube)
Le député hollandais du parti Union chrétienne, Joël Voordewind, parle dans une vidéo de campagne mise en ligne le 17 octobre 2016. (capture d'écran: YouTube)

AMSTERDAM – Les Pays-Bas ont affecté un attaché à la défense à Téhéran, mettant en colère un haut responsable politique hollandais qui a demandé pourquoi le gouvernement cherchait à coopérer avec un pays qui appelle à la destruction d’Israël.

Joël Voordewind, du parti de l’Union chrétienne, s’est dit « consterné » par cette annonce, révélée pour la première fois par l’hebdomadaire juif néerlandais NIW.

En plus de développer des missiles capables d’atteindre l’Europe, « l’Iran opprime sa propre population et cherche à effacer Israël de la surface de la Terre », a déclaré Voordewind, dont le parti est un partenaire de la coalition.

« Je suppose que nous ne voulons pas de coopération militaire avec l’Iran », a déclaré Voordewind à l’hebdomadaire.

Son Parti pour la liberté et le Parti politique réformé formulent une requête parlementaire pour les ministères des Affaires étrangères et de la Défense, a déclaré Esther Voet, rédactrice en chef de NIW, à JTA.

Selon NIW, l’initiative d’affectation d’un attaché militaire à Téhéran a été prise par le ministère des Affaires étrangères, actuellement dirigé par Sigrid Kaag. Kaag, ancienne employée de l’agence d’aide aux Palestiniens de l’UNRWA et femme d’un ancien ambassadeur de l’Autorité palestinienne en Suisse, s’est rendue en Iran le mois dernier.

Elle a été critiquée dans les médias néerlandais pour avoir couvert sa tête, comme l’exigeaient les lois islamiques, alors qu’elle rencontrait le président iranien Hassan Rouhani à une époque où des femmes iraniennes étaient emprisonnées pour avoir protesté contre les lois qui les obligeaient à se couvrir la tête.

L’ambassadrice des Pays-Bas en Iran, Susanna Terstal, s’est entretenue le mois dernier avec le ministre iranien de la Défense, Amir Hatami, a fait savoir NIW. L’Iranienne Mehr News l’a citée en disant que « les Pays-Bas cherchent à établir des relations militaires avec la République islamique d’Iran ».

Plus tôt ce mois-ci, le commandant en chef de l’armée régulière de la République islamique, Abdolrahim Moussavi, a déclaré : « Nous exterminerons Israël en moins de 25 ans ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...