Rechercher

« Poutine est le nouvel Hitler » : des Israéliens manifestent contre l’invasion russe

A Tel Aviv, la police a arrêté 4 personnes pour des graffitis apposés sur le mur de l'ambassade de Russie. Une autre manifestation a rassemblé des centaines de personnes à Haïfa

Des manifestants brandissent des pancartes et des drapeaux durant une manifestation de rue contre l'invasion par la Russie de l'Ukraine, devant l'ambassade de Russie à Tel Aviv, le 24 février 2022. Photo Tomer Neuberg/Flash90
Des manifestants brandissent des pancartes et des drapeaux durant une manifestation de rue contre l'invasion par la Russie de l'Ukraine, devant l'ambassade de Russie à Tel Aviv, le 24 février 2022. Photo Tomer Neuberg/Flash90

Des centaines d’Israéliens se sont massés sous une pluie battante devant l’ambassade de Russie à Tel Aviv, jeudi, pour protester contre l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

De nombreux manifestants portaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire « Poutine est le nouvel Hitler » ou « Arrêtez Poutine, arrêtez la guerre ».

Abrités sous des drapeaux ukrainiens géants et exposés aux éléments, les manifestants ont scandé des slogans en russe, en ukrainien et en hébreu, dirigés contre Poutine et rappelant les combats passés de l’Ukraine pour son indépendance.

On pouvait entendre « Poutine est un fils de chien » et « Non à la guerre », à la fois parmi la foule et depuis les voitures en circulation, lorsque les conducteurs s’arrêtaient pour klaxonner et manifester leur soutien.

Les slogans « Honneur aux héros, honneur à l’Ukraine » résonnaient tandis que la foudre déchirait le ciel.

La police a déclaré avoir arrêté quatre personnes soupçonnées d’avoir taggué des graffitis sur le mur d’enceinte de l’ambassade pendant la manifestation.

« La police respecte la liberté d’expression et le droit à manifester, mais réprimera les infractions et troubles à l’ordre public », a déclaré le service de police local dans un communiqué.

Vue des inscriptions taguées sur le mur d’enceinte de l’ambassade de Russie à Tel Aviv, en marge d’une manifestation contre l’invasion de l’Ukraine par la Russie, le 24 février 2022. Photo Tomer Neuberg/Flash90

Une manifestation similaire a également eu lieu devant le consulat de Russie à Haïfa. Certains manifestants ont escaladé la porte d’entrée pour jeter des tomates, a rapporté le site d’information Walla.

Selon la Treizième chaîne, de nombreux manifestants auraient des origines ukrainiennes et de la famille dans le pays.

Au-delà de leur colère contre l’invasion russe, les manifestants ont également exprimé leur déception face à la réaction prudente d’Israël.

Lazar Berman a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...