Première naissance de lionceaux en captivité au zoo de Jérusalem
Rechercher

Première naissance de lionceaux en captivité au zoo de Jérusalem

Yasha et Gir viennent tout juste de devenir parents des premiers lions asiatiques nés en Israël dans le cadre du programme européen sur les espèces menacées

La lionne Yasha et ses deux jeunes lionceaux au zoo biblique de Jérusalem. (Crédit : Gili Cohen-Magen)
La lionne Yasha et ses deux jeunes lionceaux au zoo biblique de Jérusalem. (Crédit : Gili Cohen-Magen)

Juste à temps pour la réouverture du zoo biblique de Jérusalem en début de semaine, après un confinement prolongé dû au coronavirus, deux naissances de lions asiatiques en captivité ont été annoncées pour la première fois en Israël.

Le zoo a déclaré que les deux lionceaux avaient survécu à leurs premières semaines et qu’ils seraient bientôt montrés au public une fois qu’ils seraient assez vaillants.

Les lionceaux ont été élevés dans le cadre du programme européen sur les espèces menacées.

Il ne reste que quelque 500 lions asiatiques dans la nature à travers la planète, la plupart dans le parc national de Gir dans le Gujarat, dans l’ouest de l’Inde.

Yasha et Gir avec leurs deux lionceaux tout juste nés. (Crédit : Gili Cohen Magen)

Dans le cadre de ce programme, un lion mâle âgé de trois ans répondant au nom de Gir est arrivé au zoo de Jérusalem en janvier 2014 depuis un zoo en Suède.

Une lionne, Yasha, l’a rejoint à Jérusalem plus tard dans l’année, cadeau d’un zoo d’Allemagne. Aujourd’hui, le couple est l’heureux parent de deux bébés qui n’ont pas encore été nommés et dont le genre est encore inconnu.

Le zoo a déclaré que l’une de leurs préoccupations était de savoir comment les parents allaient se comporter face aux petits. Dans la nature, la lionne cache ses petits pendant un ou deux mois avant de les présenter au reste de la troupe.

Maintenant que les lionceaux ont cinq semaines, Gir a obtenu un droit de visite paternelle et a même été aperçu en train de les lécher.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...