Israël en guerre - Jour 229

Rechercher

Première pour Israël : Raz Hershko, 1ère du classement international de judo féminin

La judoka israélienne est en tête des 2 000 concurrents, toutes catégories confondues. « C'est une étape », déclare-t-elle.

Raz Hershko après sa victoire sur la Chinoise Xu Shiyan (non photographiée) lors du combat pour la médaille de bronze féminine des +78 kg au Championnat du monde de judo à Doha, au Qatar, le 13 mai 2023. (Crédit : Karim Jaafar/AFP)
Raz Hershko après sa victoire sur la Chinoise Xu Shiyan (non photographiée) lors du combat pour la médaille de bronze féminine des +78 kg au Championnat du monde de judo à Doha, au Qatar, le 13 mai 2023. (Crédit : Karim Jaafar/AFP)

Raz Hershko est la toute première judoka Israélienne à avoir pris, samedi, la tête du championnat senior de la Fédération internationale de judo.

Ce classement compte 2 000 athlètes féminines âgées de 17 ans et plus, originaires de plus de 200 pays, toutes catégories de poids confondues.

« C’est très flatteur pour moi, et très motivant, mais ce n’est qu’une étape », a réagi Hershko, 25 ans.

Elle a remercié son équipe, ajoutant qu’elle n’était « ni aveuglée ni particulièrement satisfaite » de ce classement.

La tante de Raz, Shani Hershko, qui entraîne l’équipe nationale israélienne de judo, précise que sa nièce travaille « 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 pour s’améliorer ».

« Nous privilégions les combats les plus difficiles afin de prendre des jalons et marquer l’histoire, autant que faire se peut », explique l’entraîneuse, faisant écho aux propos de sa nièce sur la notion d’étape sur le chemin d’ « autres succès historiques ».

« Raz n’est pas qu’une incroyable athlète, c’est aussi une personne hors du commun. Elle est un exemple pour un grand nombre de garçons et de filles. Ce qu’elle a fait jusqu’à présent est clairement une source d’inspiration. Ce classement n’a rien d’accidentel, c’est le résultat d’un travail acharné, auquel s’ajoute celui de Shani Hershko et de l’équipe féminine israélienne. Je suis très fier d’elle », confie Moshe Ponte, président de l’Association israélienne de judo.

L’Israélienne Raz Hershko lors de son dernier combat féminin contre la Turque Kayra Sayit (absente de la photo), au Championnat du Grand Chelem de judo de Tel Aviv à Tel Aviv, le 18 février 2023. (Crédit : Jack Guez/AFP)

En février, Hershko a remporté la deuxième médaille d’or israélienne aux championnats internationaux de judo de Tel Aviv.

Elle a remporté cette victoire un jour après celle de son compatriote Sagi Muki, récipiendaire de la première médaille d’or du Grand Chelem pour Israël.

Dans la catégorie des 78 kg, Hershko a remporté la médaille d’argent au Grand Chelem d’Oulan-Bator, en Mongolie, en juin et remporté le bronze aux championnats du monde au Qatar, en mai dernier.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.