Profanation de la stèle en mémoire de Yohan Cohen : un suspect interpellé
Rechercher

Profanation de la stèle en mémoire de Yohan Cohen : un suspect interpellé

L'ancien maire, François Pupponi avait condamné "avec la plus grande fermeté" la profanation de la stèle de l'une des victimes de l'attentat jihadiste de l'Hypercacher de Vincennes

Place Yohan Cohen (Crédit : Facebook/ Union des Etudiants Juifs de France [ UEJF ])
Place Yohan Cohen (Crédit : Facebook/ Union des Etudiants Juifs de France [ UEJF ])

Le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA) avait dénoncé mercredi et condamné la profanation de la stèle érigée à Sarcelles a la mémoire de Yohan Cohen, l’une des quatre victimes de l’attentat antisémite de l’Hyper Cacher, situé porte de Vincennes à Paris en janvier 2015.

Le BNVCA a annoncé jeudi l’interpellation d’un suspect.

« Ce résultat a été notamment obtenu grâce à une coordination des services de la police avec ceux du SPCJ [Service de Protection de la Communauté Juive]. Par ailleurs, la mobilisation importante du Président de l’UCJ 95, M. René Taïeb, du Président de la Communauté de Sarcelles M. Moïse Kahloun, du Maire de Sarcelles Patrick Haddad et du député François Pupponi, qui ont multiplié les démarches et interventions, » salue le BNVCA dans un communiqué.

« C’est avec la plus grande fermeté que je condamne la profanation de la stèle que j’ai faite érigée à #Sarcelles à la mémoire de Yohan Cohen victime de l’attentat antisémite de l’Hypercacher à Paris. Je souhaite que les profanateurs soient arrêtés et sanctionnés à la hauteur de leurs actes ignobles. Je ferai mon nécessaire auprès des autorités du Val-d’Oise pour tout mettre en œuvre afin d’identifier et d’interpeller les coupables et ce, le plus rapidement possible, avait réagi l’ancien maire, François Pupponi sur son compte Twitter.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...