Rechercher

Promotion du général qui était entré au Liban par un tunnel du Hezbollah

Rafi Milo deviendra chef du Commandement intérieur trois ans après avoir été réprimandé pour avoir emprunté sans autorisation le souterrain avec ses soldats

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le général Rafi Milo sur une photo non-datée publiée par l'armée israélienne, le 19 mai 2022. (Crédit : Armée israélienne)
Le général Rafi Milo sur une photo non-datée publiée par l'armée israélienne, le 19 mai 2022. (Crédit : Armée israélienne)

Un général de l’armée israélienne qui avait été réprimandé il y a trois ans pour avoir emprunté sans autorisation, avec les soldats placés sous son commandement, un tunnel du Hezbollah qui avait été découvert le long de la frontière libanaise a été désigné prochain chef du Commandement intérieur.

La promotion du général de brigade Rafi Milo, actuellement à la tête de l’école de commandement et d’État-major de l’armée israélienne, avait été reportée après le signalement de cette expédition nocturne dans le tunnel. Ce tunnel était le plus grand à avoir été découvert pendant l’Opération bouclier du nord, en 2019.

Milo et ses soldats étaient allés jusqu’au bout du tunnel, à plusieurs kilomètres à l’intérieur du territoire libanais. Un article d’Ynet avait expliqué que Milo n’avait pas obtenu l’autorisation de la part de ses supérieurs de se rendre dans le tunnel, et qu’il n’avait informé personne de cette expédition.

Après la révélation de l’information, Milo avait été convoqué pour une réprimande par le chef d’État-major de Tsahal Aviv Kochavi et par le responsable du Commandement du nord, le général Amir Baram.

Milo sera promu au rang de major-général et il prendra sa nouvelle fonction dans les prochains mois.

Le ministre de la Défense Benny Gantz a aussi approuvé la nomination du général Uri Gordin, qui dirige actuellement le Commandement intérieur, au poste de chef du Commandement du nord.

Le général de division Uri Gordin, chef du commandement du Front intérieur, lors d’une interview avec l’AFP au centre opérationnel du commandement à Ramle, le 12 octobre 2021. (Crédit : JACK GUEZ / AFP)

Milo avait servi, dans le passé, comme commandant de l’unité commando naval d’élite Shayetet 13, comme dirigeant de l’unité de reconnaissance de la brigade Golani, et comme responsable de la 80è Division qui est stationnée le long des frontières avec l’Égypte et la Jordanie.

Il avait été nommé Commandant de la division Galilée en 2017, où il avait supervisé l’Opération Bouclier du nord, dans laquelle l’armée avait découvert au moins six tunnels d’attaque transfrontaliers creusés par le Hezbollah depuis le sud du Liban vers Israël.

Selon l’armée, le Hezbollah prévoyait d’utiliser les tunnels pour enlever ou tuer des civils ou des soldat israéliens, et pour s’approprier une partie du territoire israélien en cas de conflit.

Tsahal révèle ce qu’il a dit être le plus long tunnel d’attaque transfrontalier creusé par le Hezbollah depuis le Liban vers Israël, le 29 mai 2019. (Armée israélienne)

Jeudi, l’armée a terminé la deuxième semaine d’un exercice majeur qui s’est concentré sur des événements soudains survenant à de multiples localisations au même moment, tout en se focalisant sur le front nord.

L’exercice, appelé les Chariots de Feu – il durera jusqu’au 3 juin – est l’entraînement le plus important à avoir été organisé depuis des décennies. Il avait été reporté au mois de mai dernier, avant que n’éclate la guerre avec les groupes terroristes de la bande de Gaza.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...