Puy-en-Velay : la permanence LREM vandalisée avec des croix gammées détournées
Rechercher

Puy-en-Velay : la permanence LREM vandalisée avec des croix gammées détournées

Des autocollants reprenant les lettres L, R, E et M de la République en marche de sorte à former des croix gammées ont été collées sur la permanence de la candidate LREM

Des autocollants reprenant les lettres L, R, E et M de la République en marche de sorte à évoquer des croix gammées. (Crédit : Une nouvelle respiration / Facebook)
Des autocollants reprenant les lettres L, R, E et M de la République en marche de sorte à évoquer des croix gammées. (Crédit : Une nouvelle respiration / Facebook)

Vendredi soir, le local de la candidate LREM aux municipales au Puy-en-Velay (Haute-Loire) a été dégradé par des autocollants représentant des croix gammées détournées, a rapporté France Bleu Haute-Loire. Ces logos reprennent les lettres L, R, E et M de la République en marche de sorte à évoquer des croix gammées.

« Mes colistiers étaient sur des échelles en train d’installer le flocage à ma permanence, quand ils ont vu arriver une vingtaine de personnes avec des flambeaux qui ont maculé la vitrine [de mon local] avec des croix gammées détournées », a expliqué Catherine Granier-Chevassus sur Facebook.

« Ça donne une impression extrêmement angoissante (…). C’est le symbole des nazis, nous ne pouvons pas tolérer ça. C’est une agression morale et physique considérable (…). Une intimidation importante », a réagi la candidate, qui a indiqué ne pas avoir décidé si une plainte serait ou non déposée.

Le maire sortant a « condamné avec la plus grande fermeté ces actes qui dénigrent l’histoire de France, et qui interviennent d’autant plus au lendemain des commémorations en mémoire aux victimes de l’Holocauste ». L’homme a ajouté que les caméras de vidéosurveillance de la ville avaient été vérifiées.

COMMUNIQUÉ | "Suite à l'affichage de croix gammées sur la devanture de notre permanence ce soir, je suis profondément…

פורסם על ידי ‏‎Une nouvelle respiration‎‏ ב- יום שישי, 31 בינואר 2020

Fin janvier, la permanence du candidat LREM Eric Faidy aux élections municipales de Clermont-Ferrand avait été dégradée par des inscriptions anti-Israël, telles que « Palestine vaincra » et « À bas Israël ».

À Vanves (Hauts-de-Seine), les équipes de campagne de Séverine Edou, candidate LREM pour les élections municipales dans la ville, avaient elles constaté que deux de leurs affiches collées dans les rues avaient été dégradées, notamment par des croix gammées dessinées sur le visage du secrétaire d’Etat Gabriel Attal, qui soutient Séverine Edou.

Des tags en référence aux nazis avaient également été découverts sur la permanence du candidat LREM Guillaume Rouger à Evreux au début du mois. Les messages « Le Reich en marche », « Nazi », « Macron assassin », « Ici collabos » et des croix nazis formant le message « LREM »  avaient notamment été constatés.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...