Rechercher

Rassemblement de droite contre le gouvernement à Tel Aviv

Prenant la parole devant les milliers de manifestants, l'ancien ministre du Likud, Amir Ohana, a raillé "le plus grand vol de démocratie de toute l'Histoire d'Israël"

Des activistes de droite et du Likud protestent contre le gouvernement israélien à Tel Aviv, le 7 décembre 2021. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
Des activistes de droite et du Likud protestent contre le gouvernement israélien à Tel Aviv, le 7 décembre 2021. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

Ce sont au moins 1 500 personnes qui se sont retrouvées sur la place Habima de Tel Aviv, mardi soir, pour un rassemblement organisé par la droite de l’échiquier politique contre le gouvernement.

Parmi les députés qui ont pris la parole devant l’assistance, des parlementaires du Likud, Amir Ohana, Eli Cohen et Galit Distel Atbaryan et du parti extrémiste du Sionisme religieux, Bezalel Smotrich et Itamar Ben-Gvir.

Les politiciens ont dénoncé la mise à l’écart de l’ancien Premier ministre Benjamin Netanyahu ainsi que l’inclusion dans le gouvernement du parti islamiste Raam, et les efforts menés par la coalition pour réformer des dossiers liés à des questions relatives à la religion et à l’État.

Smotrich a salué la foule, évoquant « ceux qui ont la conviction que nous avons le pouvoir de changer les choses, de faire tomber ce mauvais gouvernement et de mettre à sa place un gouvernement juif et sioniste pour Israël ».

Il a appelé à « corriger le système de la justice » ainsi qu’à maintenir le statu-quo au mur Occidental et dans tous les dossiers portant sur les questions de religion et d’État « pour conserver Israël en tant qu’État juif ».

Ohana, de son côté, a déclaré aux personnes présentes que c’était une bonne chose de voir une foule réunie, déterminée à se « dresser contre le plus grand vol de démocratie de toute l’Histoire d’Israël ».

Des activistes de droite et des partisans du Likud protestent contre le gouvernement israélien à Tel Aviv, le 7 décembre 2021. (Crédit :Tomer Neuberg/Flash90)

L’ex-ministre a accusé les politiciens « de s’être unis au système judiciaire et aux médias pour renverser un Premier ministre en exercice ».

Cohen, de son côté, a affirmé que « dans toutes les nations arabes, on fait en sorte de placer les Frères musulmans dans l’illégalité – et ici, les Frères musulmans décident de l’agenda du gouvernement de Bennett ».

Ben-Gvir a dit que les Israéliens « veulent un État juif et démocratique… ils veulent un gouvernement qui soit entièrement, entièrement, entièrement de droite ».

Dans la foule, des panneaux étaient visibles, disant que le Premier ministre Naftali Bennett avait « volé » les élections, qu’il était un « menteur » et un « escroc ».

D’autres affiches affirmaient que Bennett était redevable aux islamistes du parti Raam de la coalition, « des partisans du terrorisme ».

Un grand nombre de personnes présentes brandissaient des panneaux soutenant Netanyahu, notamment un sur lequel le Premier ministre apparaissait en photographie, disant : « Je reviendrai ».

Netanyahu avait appelé ses soutiens à venir au rassemblement dont il était lui-même absent.

Environ 40 policiers ont été déployés pour assurer la sécurité dans cette manifestation organisée au cœur de Tel Aviv et qui s’est achevée sans incident.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.