Rivlin exprime sa reconnaissance à Itzik Yaakoby, survivant de la Shoah
Rechercher

Rivlin exprime sa reconnaissance à Itzik Yaakoby, survivant de la Shoah

Itzik Yaakoby, 90 ans, est né en Hongrie et est arrivé en Israël en 1947 après avoir survécu à Auschwitz et Mauthausen, seul survivant de sa famille

Le président Reuven Rivlin (à gauche) et Itzik Yaakoby à la Knesset, le 8 avril 2021. (Mark Neyman / GPO)
Le président Reuven Rivlin (à gauche) et Itzik Yaakoby à la Knesset, le 8 avril 2021. (Mark Neyman / GPO)

Le Président d’Israël, Reuven Rivlin, a remis jeudi un certificat à Itzik Yaakoby, survivant de la Shoah, dans le cadre du projet « Une fleur pour le survivant », une initiative conjointe de la Fondation pour le bénéfice des victimes de la Shoah en Israël, du Corps d’éducation et de jeunesse de Tsahal et de Beit Lochamei Haghetaot. La présentation s’est déroulée dans les locaux du centre d’hébergement Ahuzat Beit Hakerem. Le chef de l’éducation de Tsahal, le brigadier-général Ophir Levius, y a participé.

Itzik Yaakoby, 90 ans, survivant de la Shoah, est né en Hongrie et est arrivé en Israël en 1947 après avoir survécu à Auschwitz et Mauthausen, seul survivant de sa famille. Il a servi dans la brigade Givati de l’armée israélienne et a perdu un œil pendant les batailles de Negba. Il a travaillé dans le secteur public, en tant qu’assistant de David Ben Gurion, et a travaillé au développement et à la rénovation de Jérusalem.

Le président a exprimé sa reconnaissance à Itzik, déclarant : « Je n’ai pas de mots pour exprimer la profondeur du respect et de l’admiration que moi et tous les Israéliens avons pour vous, Itzik. Vous faites partie de la génération des géants qui ont fondé le pays. Une génération de personnes qui ont surgi des cendres de la Shoah, contre vents et marées, et qui ont créé un foyer ici – un foyer national et un foyer pour vous-même – en Eretz Yisrael. Vous avez jeté les bases de ce foyer pour nous tous. Vous avez tracé le chemin sur lequel nous marchons, et le long duquel nous façonnons notre État juif et démocratique. »

« L’avenue de la mémoire entre Yom HaShoah et Yom HaZikaron est le Saint des Saints d’Israël et de l’Israélité. La valeur qui les relie est celle de l’héroïsme. Vous êtes un symbole de l’héroïsme juif et humain », a déclaré le président, en remerciant Itzik pour sa grande contribution aux batailles pour le pays, au moment où il a immigré, et à la construction et au développement de Jérusalem.

« Vous êtes un exemple et une inspiration pour nous tous. En ce jour, nous faisons le peu que nous pouvons pour vous dire à quel point nous vous apprécions et vous estimons. Merci », a conclu le président.

Itzik a remercié le président, déclarant avec émotion : « Je suis profondément ému que vous soyez venu ici. Je n’ai jamais imaginé que j’aurais le privilège d’être assis ici. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...