Ruth Bader Ginsburg fait ses débuts à l’opéra
Rechercher

Ruth Bader Ginsburg fait ses débuts à l’opéra

La juge de la Cour suprême a adapté ses répliques au climat politique actuel

La juge de la Cour suprême Ruth Bader Ginsburg au Kennedy Center Honors à Washington, le 6 décembre 2015. (Crédit : Chris Kleponis/AFP/Getty Images)
La juge de la Cour suprême Ruth Bader Ginsburg au Kennedy Center Honors à Washington, le 6 décembre 2015. (Crédit : Chris Kleponis/AFP/Getty Images)

La juge de la Cour suprême des Etats-Unis est apparue sur scène pendant un opéra joué au Centre Kennedy pour les arts de la scène de Washington, D.C.

Ginsburg, 83 ans, a participé samedi soir à la représentation de « La Fille du Régiment », du compositeur italien Gaetano Donizetti, par l’opéra national de Washington. Elle jouait le rôle de la duchesse de Krakenthorp.

Certaines de ses répliques avaient été réécrites pour refléter le climat politique actuel, selon les médias.

Le Los Angeles Times a annoncé que Ginsburg elle-même avait réécrit les répliques. Les nouvelles faisaient entre autres référence à la polémique sur le lieu de naissance du président américain Barack Obama et à son opposition en 2013 à l’affaiblissement du Voting Rights Act.

Ginsburg, qui serait fan d’opéra, n’a pas chanté, et a prononcé ses répliques en anglais, et non en français, la langue originelle de la pièce.

Elle portait une longue robe verte et était assise dans une énorme chaise qui ne permettait pas à ses pieds d’atteindre le sol, selon les médias.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...