Israël en guerre - Jour 283

Rechercher

Serbie : un policier grièvement blessé à l’arbalète devant l’ambassade d’Israël

"L'ambassade est fermée et aucun employé n'a été blessé", a indiqué la diplomatie israélienne ; l'assaillant converti à l'islam a été abattu

Des agents de police armés stationnés à proximité de l'ambassade israélienne à Belgrade après une attaque qui a fait un blessé, un policier, le 29 juin 2024. (Crédit : Oliver Bunic/AFP)
Des agents de police armés stationnés à proximité de l'ambassade israélienne à Belgrade après une attaque qui a fait un blessé, un policier, le 29 juin 2024. (Crédit : Oliver Bunic/AFP)

Un homme muni d’une arbalète a grièvement blessé samedi un policier en faction devant l’ambassade d’Israël à Belgrade, avant d’être abattu, a annoncé le gouvernement serbe qui a évoqué une attaque terroriste avec un lien possible avec le « wahhabisme ».

Qualifiant l’attaque d’acte terroriste « dirigé contre l’Etat serbe », le ministre de l’Intérieur Ivica Dacic a précisé que l’assaillant était « un converti » à l’islam.

L’homme est un « converti de Mladenovac (ville au sud de Belgrade, ndlr), qui s’est installé à Novi Pazar » (ville près de la frontière avec le Kosovo), selon un communiqué du ministère.

M. Dacic a indiqué à des journalistes que l’attaque était « liée à plusieurs personnes soupçonnées de longue date d’avoir des connexions avec le mouvement wahhabite », branche ultra-conservatrice de l’islam qui domine en Arabie saoudite, certains « des convertis à l’islam ».

Un habitant de Belgrade qui avait déjà eu maille à partir avec la justice il y a deux ans pour avoir géré plusieurs sites sur internet appelant au « jihad » a ainsi été interpellé car « on soupçonne qu’il a directement participé au soutien logistique et à l’organisation de cet acte terroriste », selon M. Dacic.

D’autres arrestations ont eu lieu « à titre préventif » et le niveau d’alerte a été relevé dans la capitale serbe, a-t-il fait savoir.

« Nous recherchons plusieurs autres personnes », a de son côté déclaré le président Aleksandar Vucic à la presse.

L’agresseur et ses complices ont été traqués par les autorités avant le meurtre de samedi mais il n’y avait pas suffisamment de preuves pour les interpeller, a-t-il insisté.

Autour de 11h00 (09h00 GMT), un « inconnu (…) a tiré sur un membre des forces de l’ordre, qui assurait la sécurité de l’ambassade d’Israël, avec une arbalète et l’a touché au cou », a raconté le ministre de l’Intérieur.

Le policier, âgé de 34 ans, a « utilisé une arme en état de légitime défense » contre l’auteur de cet acte, qui est « mort de ses blessures », a poursuivi M. Dacic dans un communiqué, ajoutant que des procureurs spéciaux avaient été chargés de l’enquête.

Le blessé, qui a subi une intervention chirurgicale dans un hôpital, se trouvait à l’intérieur de sa cabine de garde au moment des faits.

Un agent de la police médico-légale inspecte un corps gisant au sol près de l’ambassade israélienne de Belgrade après un attentat terroriste en Serbie, le 29 juin 2024. (Crédit : OLIVER BUNIC / AFP)

Le Premier ministre serbe Milos Vucevic a condamné l’attaque qualifiée « d’acte terroriste odieux ».

« Il s’agit d’un acte de folie qui ne peut être attribué à aucune religion ni à aucune nation. C’est le crime d’un individu », a-t-il déclaré, cité par l’agence de presse Beta.

Le Premier ministre a promis que son pays serait en mesure de répondre fermement à la menace terroriste et a souligné que les citoyens serbes pouvaient « se sentir en sécurité ».

Le ministère israélien des Affaires étrangères a lui dénoncé « une tentative d’attaque terroriste » près de son ambassade à Belgrade.

« L’ambassade est fermée et aucun employé n’a été blessé », a-t-il précisé dans un communiqué, en soulignant qu’un policier serbe avait été blessé. Une enquête est en train d’être menée sur les circonstances de l’attaque, précisent les autorités israéliennes.

Le chef du gouvernement a promis que son pays serait en mesure de répondre fermement à la menace terroriste et a affirmé que ses compatriotes pouvaient « se sentir en sécurité ».

Des voitures de police et des agents déployés après un attentat terroriste à l’ambassade israélienne de Belgrade, en Serbie, le 29 juin 2024. (Crédit : OLIVER BUNIC / AFP)

Le ministère israélien des Affaires étrangères a quant à lui dénoncé « une tentative d’attaque terroriste » près de son ambassade à Belgrade, qui est désormais « fermée » et dont « aucun employé n’a été blessé ».

Et le ministre israélien des Affaires étrangères, Israel Katz, a remercié sur X les autorités serbes de leur « fort soutien et leur coopération ». « Le terrorisme ne peut être toléré ! », s’est-il exclamé.

L’ambassadeur d’Israël en Serbie, Yahel Vilan, avait peu auparavant exprimé sa gratitude au policier « qui a courageusement empêché l’attaque » de la représentation diplomatique. « Je suis convaincu que l’enquête (…) permettra d’identifier toutes les personnes responsables et contribuera à préserver la Serbie en tant que pays sûr ».

« De tels crimes sont contraires à tous les enseignements religieux, en particulier aux enseignements de l’Islam. Le crime d’aujourd’hui est l’œuvre d’un individu insensé », a pour sa part réagi Senad Halitovic, le plus haut dignitaire musulman de Serbie.

Cet Etat des Balkans a continué de vendre des armes à Israël après le début de la guerre dans la bande de Gaza à la suite de l’assaut du Hamas dans le sud d’Israël le 7 octobre.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.