Rechercher

Six cambrioleurs arrêtés après une incursion dans un musée militaire

Les voleurs ont déclenché l'alarme du musée Golani, alertant le personnel de sécurité qui a pu voir le gang voler des armes par caméras de surveillance interposées

Des armes volées au musée Golani, dans le nord d'Israël, retrouvées par la police, le 19 février 2022. (Crédit : Police israélienne)
Des armes volées au musée Golani, dans le nord d'Israël, retrouvées par la police, le 19 février 2022. (Crédit : Police israélienne)

Des voleurs sont entrés dans un musée consacré à une brigade militaire et y ont volé un certain nombre de vieilles armes dans la nuit de vendredi à samedi.

Aucune des armes dérobées au musée Golani, qui se situe dans le nord d’Israël, n’est en capacité de tirer des balles réelles.

Six suspects ont été appréhendés en lien avec ce cambriolage – des jeunes d’une vingtaine et d’une trentaine d’années qui sont tous originaires de la ville de Tuba-Zangariyye, à environ 40 kilomètres du musée qui se situe au carrefour Golani.

La police a fait savoir qu’elle était parvenue à localiser toutes les armes volées, qui avaient été dissimulées dans des buissons et sous des pierres et a précisé qu’elles seront restituées au musée.

« Les armes – qui ont une valeur historique et sentimentale pour les familles des soldats de la brigade Golani tués au combat, pour la famille de la brigade Golani toute entière et pour la nation d’Israël – seront rendues au musée », a fait savoir la police dans un communiqué.

Les forces de l’ordre ont annoncé qu’elles pensaient que ces armes retirées du service auraient été remises en état et réaffectées à des fins criminelles.

Les armes qui ont été retrouvées comprennent un mortier, un lance-roquettes, 2 mitrailleuses de type MAG, un fusil de précision, 3 fusils d’assaut Galil, une carabine dont le modèle n’a pas été identifié et un fusil d’assaut M-16.

Des voleurs au musée Golani, une image diffusée le 19 février 2022. (Autorisation)

Selon le site d’information Walla, le vol a été découvert lorsque les cambrioleurs ont déclenché l’alarme dans le musée.

Les employés de la compagnie de surveillance responsable du musée ont pu accéder à distance au système de caméras de surveillance et ont alerté la police en voyant les voleurs sur place.

Les suspects ont été déférés samedi soir devant les juges lors d’une audience de placement en détention.

Cela fait longtemps que le vol d’armes est un problème pour les militaires. Ces dernières années, l’armée a ainsi investi des millions de shekels en systèmes de sécurité de pointe dans ses dépôts.

Selon des données diffusées en 2020 par la Knesset, il y a environ 400 000 armes illégales en Israël. La vaste majorité aurait été volée à l’armée et aux forces de police.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...