Sur Instagram, Trump relaie l’affiche de campagne du Likud où il figure
Rechercher

Sur Instagram, Trump relaie l’affiche de campagne du Likud où il figure

La Maison Blanche a fini par montrer qu'elle avait remarqué que son locataire avait été intégré dans la campagne de réélection de Benjamin Netanyahu

Affiche électorale du Likud à côté de l'autoroute Ayalon de Tel Aviv. On peut lire sur l'affiche "Netanyahu, à un autre niveau". (Photo personnelle).
Affiche électorale du Likud à côté de l'autoroute Ayalon de Tel Aviv. On peut lire sur l'affiche "Netanyahu, à un autre niveau". (Photo personnelle).

Le président américain Donald Trump a répondu à la question que se posaient tous les experts ces derniers jours : est-ce qu’il sait qu’il a été recruté pour participer à la campagne électorale israélienne pour apparaître aux côtés du Premier ministre Benjamin Netanyahu depuis dimanche, à Jérusalem et Tel Aviv ?

Mardi, Trump a relayé une photo d’un panneau publicitaire sur Instagram qui avait été publiée un peu plus tôt sur le compte de Netanyahu.

Trump n’a pas accompagné la photo de texte. Cinq heures après publications, la photo avait récolté 97 000 mentions « like ».

L’affiche du parti au pouvoir du Likud montre les deux dirigeants en train de se serrer la main sous le titre « Netanyahu, à un autre niveau » avec « Le Likud » juste en dessous.

Le slogan fait probablement référence à la relation proche de Netanyahu avec Trump, qui a tenu une promesse électorale de transférer l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem. Cette décision a été largement saluée par les partis juifs à travers l’ensemble du paysage politique israélien normalement très partisan.

En dépit de l’agitation qui secoue le monde politique israélien et des nombreuses enquêtes dont il fait l’objet, Netanyahu reste inlassablement numéro un dans les sondages, et reste très largement plébiscité par le public.

Cependant, cela a récemment changé depuis que l’ex-chef d’Etat-major Benny Gantz s’est lancé dans l’arène des élections nationales.

Les sondages réalisés à l’issue du premier discours de Gantz le 29 janvier montrent que le parti Hossen LeYisrael était numéro deux après le Likud, avec 6 à 9 sièges d’écart. Un sondage de la Douzième chaîne a mintré qu’une alliance Gantz-Lapid remporterait 35 sièges, n’en laissant que 30 au Likud. Si un tel scénario se produit, Benny Gantz pourrait bien devenir Premier ministre.

Le président américain Donald Trump accueille le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à la Maison Blanche, le 5 mars 2018 à Washington (Crédit : AFP PHOTO / Mandel NGAN)

Cependant, avec Yair Lapid aux commandes, l’alliance des partis ne dépasseraient pas le Likud et ne décrocherait que 30 sièges, contre 31 pour le Likud, selon le sondage.

Lapid a résisté à s’allier à Gantz et son parti a réaffirmé mercredi dernier que Lapid restait la seule « alternative » à Netanyahu. Le parti Hossen LeYisrael a déclaré dans un communiqué, réagissant aux sondages optimistes qu’il ne « s’extasiait pas des reprises et ne craignant pas les récessions. Le public décidera ».

Les tractations entre les partis ont pris de l’ampleur ces derniers temps car les différentes formations ont jusqu’au 21 février pour finaliser leur listes électorales.

Un utilisateur des réseaux sociaux a fait remarquer que la photographie de l’affiche de Trump et de Netanyahu – à juste titre – que les deux dirigeants ne sont pas en réalité de la même taille, et que l’image avait été retouchée pour que Netanyahu ait l’air plus grand qu’il ne l’est réellement.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...