Rechercher

Tentative d’attaque dans la Vieille Ville de Jérusalem, la terroriste abattue

L'attaque présumée a eu lieu à l'entrée de Shaar HaShalshelet au mont du Temple ; aucun Israélien n'a été blessé

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un couteau utilisé lors d'une attaque présumée à l'arme blanche dans la vieille ville de Jérusalem, le 30 septembre 2021. (Crédit : Police israélienne)
Un couteau utilisé lors d'une attaque présumée à l'arme blanche dans la vieille ville de Jérusalem, le 30 septembre 2021. (Crédit : Police israélienne)

Une assaillante palestinienne ayant tenté de mener une attaque au couteau contre les forces israéliennes dans la Vieille Ville de Jérusalem a été abattue jeudi, a rapporté la police israélienne.

Selon la police, la femme s’est approchée des policiers près de Shaar HaShalshelet menant au mont du Temple vers 6h30 du matin, a sorti un couteau et a essayé de les poignarder. Les policiers ont ouvert le feu, abattant la femme, identifiée comme étant Asra Khazimia, âgée de 30 ans et originaire de Qabatiya, près de Jénine.

« Les forces médicales qui sont arrivées sur les lieux ont ensuite constaté son décès », a déclaré la police.

Aucun des policiers n’a été blessé dans l’attaque, selon la police.

La Palestinienne, âgée d’environ 30 ans, venait de la ville de Qabatiya, près de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie. La manière dont elle est entrée en Israël n’a pas été précisée dans l’immédiat.

La police a fermé la zone et a fait appel à un démineur pour s’assurer que la femme n’avait pas d’engin explosif.

Qabatiya et toute la région de Jénine ont connu une augmentation significative de la violence au cours des derniers mois, y compris plus tôt jeudi, lorsqu’un tireur palestinien – qui serait membre du groupe terroriste palestinien du Jihad islamique – a ouvert le feu sur des agents de la police des frontières israélienne qui effectuaient un raid d’arrestation dans la ville de Burqin, à l’extérieur de Jénine, et a été abattu.

En début de semaine, Tsahal a mené une série de raids de grande envergure dans la région de Jénine et ailleurs en Cisjordanie, ciblant une cellule du Hamas qui, selon les services de sécurité israéliens, prévoyait de mener des attaques imminentes contre des cibles israéliennes.

Cinq Palestiniens – dont au moins quatre ont été identifiés par la suite comme des membres de groupes terroristes – ont été tués lors d’affrontements avec les forces israéliennes, et deux soldats israéliens ont été gravement blessés lors de ces échanges, probablement par des tirs alliés.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...