Tirs sur des maisons israéliennes, Israël cible une position du Hamas
Rechercher

Tirs sur des maisons israéliennes, Israël cible une position du Hamas

Pas de blessés signalés après que des tirs provenant d’un camp d’entraînement du Hamas aient failli toucher des enfants regardant la télévision à Netiv Haasarah

La frontière avec Gaza à Netiv Haasarah (Crédit : Edi Israel/ Flash 90)
La frontière avec Gaza à Netiv Haasarah (Crédit : Edi Israel/ Flash 90)

Des balles apparemment perdues d’un camp d’entraînement du Hamas de la bande de Gaza ont frappé une maison israélienne dans une ville adjacente à l’enclave palestinienne mercredi soir, causant des dégâts mais pas de blessés.

Un des projectiles a fracassé la fenêtre d’une maison dans le kibboutz de Netiv Haasarah et a atteint une télévision tandis que deux enfants, âgés de 6 et 9 ans, la regardaient.

L’autre tir a touché un mur dans la maison située juste au nord de la bande. Aucun blessé n’a été signalé.

Des informations initiales ont indiqué que les deux balles provenaient de tirs de snipers d’un camp d’entraînement du Hamas de l’autre côté de la frontière, selon l’armée israélienne.

L’armée israélienne a affirmé jeudi avoir mené dans la nuit un raid aérien sur une position militaire du groupe terroriste du Hamas dans la bande de Gaza d’où étaient partis des tirs en direction des maisons israéliennes.

Selon un communiqué, des tirs en provenance de la bande de Gaza ont touché mercredi plusieurs maisons de Netiv Haasarah, localité voisine du secteur nord de l’enclave palestinienne, causant des dégâts, mais sans faire de victimes.

« En réponse aux tirs, un raid de l’armée de l’air israélienne a ciblé un poste militaire du Hamas dans le nord de la bande de Gaza, d’où les tirs étaient partis », est-il écrit.

L’armée n’était pas en mesure de dire si les tirs lancés depuis la position militaire du Hamas, identifiée par les médias israéliens comme une base d’entraînement du mouvement islamiste, étaient délibérés ou non.

Des sources au sein des services de sécurité palestiniens ont indiqué pour leur part que deux missiles tirés depuis un avion avaient frappé un site d’entraînement à Beit Lahya, dans le nord de l’enclave, appartenant aux brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas, causant des dommages mais ne faisant pas de victimes.

Mardi, deux roquettes ont été tirées depuis la bande de Gaza vers Israël mais ne sont pas parvenues à sortir du territoire palestinien, avec une roquette qui a même frappé une maison située dans la bande.

On a signalé plusieurs blessés après ce tir de roquettes dans Gaza, selon des médias israéliens.

L’attaque manquée est intervenue moins d’un jour après qu’une autre roquette tirée de Gaza ait échoué à atteindre Israël tôt mardi matin.

Des tirs sporadiques de roquettes ont continué à venir de Gaza dans les villes du sud d’Israël depuis la fin de la guerre entre Israël et le Hamas de l’été dernier.

L’armée israélienne a accusé mardi les dirigeants du Hamas dans la bande côtière de confisquer des matériaux de construction après le conflit et de les utiliser pour reconstruire son infrastructure de tunnels d’attaque.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...