Trois ans après l’attentat, un hommage sobre devant l’HyperCacher
Rechercher

Trois ans après l’attentat, un hommage sobre devant l’HyperCacher

Le rassemblement a débuté par la lecture du nom des victimes, puis 4 bougies ont été allumées, à chaque fois par un membre de la famille, accompagné d'une personnalité politique

Le Premier ministre français Minister Edouard Philippe entouré des familles des victimes lors d'un hommage aux victimes de la prise d'otage au supermarché HyperCacher à Vincennes, le 9 janvier 2018, organisé par le Crif, à l'occasion du troisième anniversaire de l'attentat. (Crédit : AFP / POOL / JACQUES DEMARTHON)
Le Premier ministre français Minister Edouard Philippe entouré des familles des victimes lors d'un hommage aux victimes de la prise d'otage au supermarché HyperCacher à Vincennes, le 9 janvier 2018, organisé par le Crif, à l'occasion du troisième anniversaire de l'attentat. (Crédit : AFP / POOL / JACQUES DEMARTHON)

Le Premier ministre, Édouard Philippe, a rendu mardi soir un hommage sobre aux victimes de l’attentat contre l’épicerie Hyper Cacher à Paris, trois ans après la prise d’otage qui avait fait quatre morts, lors d’un rassemblement organisé par le Crif.

Le chef du gouvernement était accompagné du ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, de la garde des Sceaux, Nicole Belloubet, et du porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux.

François Hollande, Manuel Valls et Bernard Cazeneuve, tous les trois en poste lors de l’attentat, ont participé à la cérémonie, tout comme plusieurs représentants de institutions juives de France : Francis Kalifat, président du Crif, Joël Mergui, président du Consistoire et le grand rabbin de France, Haïm Korsia.

De gauche à droite : l’ancien Premier ministre Manuel Valls, l’ancien président Francois Hollande, le rédacteur en chef de Charlie Hebdo Riss, la maire de Paris Anne Hidalgo, la ministre de la Justice Nicole Belloubet, le ministre de l’Intérieur Gerard Collomb, le président du Conseil Représentatif des Institutions juives de France (CRIF) Francis Kalifat et le Premier ministre Edouard Philippe écoutent l’hommage rendu parle Grand-rabbin Haim Korsia lors d’un hommage aux victimes de la prise d’otage au supermarché HyperCacher à Vincennes, le 9 janvier 2018, organisé par le Crif, à l’occasion du troisième anniversaire de l’attentat. (Crédit : AFP / POOL / JACQUES DEMARTHON)

Le dessinateur Riss, directeur de Charlie Hebdo, s’est également rendu sur place.

Le Premier ministre est arrivé aux alentours de 19h30 devant le magasin d’alimentation casher, porte de Vincennes dans le XXè arrondissement de Paris, où Amedy Coulibaly avait assassiné trois clients et un employé juifs lors d’une prise d’otage.

Édouard Philippe a ensuite échangé quelques minutes avec les familles des défunts.

Le président de la République, en voyage en Chine, avait déjà rendu dimanche un hommage aux disparus lors des attaques jihadistes de janvier 2015, se rendant sur les lieux des attentats, notamment devant les locaux de l’époque de Charlie Hebdo.

Le rassemblement a débuté par la lecture du nom des victimes, puis quatre bougies ont été allumées, à chaque fois par un membre de leur famille, accompagné d’une personnalité politique.

D’autres bougies ont également été allumées en hommage aux journalistes de Charlie Hebdo, aux forces de l’ordre ainsi que, plus généralement, aux victimes du terrorisme.

Après une minute de silence et un psaume récité par le grand rabbin de France, les personnes présentes ont entonné une Marseillaise avant de lâcher des ballons illuminés dans le ciel parisien.

Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur, assiste au lâcher de ballons en hommage aux victimes de la prise d’otage au supermarché HyperCacher à Vincennes, le 9 janvier 2018, organisé par le Crif, à l’occasion du troisième anniversaire de l’attentat. (Crédit : AFP / POOL / JACQUES DEMARTHON)

Une fois le rassemblement terminé, le coordinateur national du Parti socialiste, Rachid Temal, a déposé une gerbe de fleurs devant la vitrine de l’épicerie. Les Républicains Virginie Calmels et Eric Ciotti étaient également présents lors de la commémoration.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...