Israël en guerre - Jour 146

Rechercher

Pour Trump, les vagues d’alertes à la bombe pourraient être une manipulation

Le président américain aurait suggéré que la vague “répréhensible” d’incidents antisémites pourrait être une opération sous faux pavillon

Le président américain Donald Trump, à la Maison Blanche, le 15 février 2017. (Crédit : Saul Loeb/AFP)
Le président américain Donald Trump, à la Maison Blanche, le 15 février 2017. (Crédit : Saul Loeb/AFP)

Le président américain Donald Trump aurait déclaré qu’une vague de menaces contre des institutions communautaires juives pourrait être une opération « sous faux pavillon ».

Josh Shapiro, le procureur général de Pennsylvanie, qui est Juif et démocrate, a raconté une réunion jeudi entre les procureurs généraux et Trump à un journaliste de BuzzFeed.

Trump a déclaré que les vagues de menaces à la bombe ces dernières semaines, qui ont entraîné l’évacuation de presque 100 centres communautaires juifs et d’autres institutions dans tout le pays étaient « répréhensibles », a déclaré Shapiro. Mais le président américain a également ajouté « parfois c’est l’inverse, pour donner une mauvaise impression des autres », selon le témoignage de Shapiro.

Shapiro a déclaré que Trump avait dit que c’était « l’inverse » deux ou trois fois mais n’a pas précisé ce qu’il voulait dire.

Josh Shapiro, procureur général de Philadelphie. (Crédit : Mark Koenig/CC BY-SA 3.0/Wikipedia)
Josh Shapiro, procureur général de Philadelphie. (Crédit : Mark Koenig/CC BY-SA 3.0/Wikipedia)

Mardi, Anthony Scaramucci, un conseiller de l’équipe de transition de Trump qui devrait obtenir un emploi à la Maison Blanche, avait avancé un argument similaire sur Twitter, affirmant que les menaces pouvaient avoir pour objectif de nuire à Trump.

« On ne sait pas encore qui sont les criminels des centres communautaires juifs, a déclaré Scaramucci. N’oubliez pas les efforts des démocrates pour inciter à la violence dans les rassemblements de Trump. »

Plusieurs incidents de violence ont été signalés pendant des rassemblements de campagne de Trump en 2016, mais aucune preuve n’a lié les délinquants à un effort organisé du parti démocrate.

Lundi, au moins 29 institutions juives de tous les Etats-Unis ont été visées par des menaces à la bombe. Il s’agissait de la cinquième vague de menace contre des centres communautaires, des écoles juives et d’autres organisations juives depuis le début de l’année.

En plus des menaces à la bombe, des cimetières juifs ont été profanés.

Plus de 100 pierres tombales ont été renversés ce week-end dans le cimetière juif de Philadelphie. La semaine précédente, une centaine de pierres tombales avaient déjà été brisées dans un cimetière juif du Missouri.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.