Pour Trump, les vagues d’alertes à la bombe pourraient être une manipulation
Rechercher

Pour Trump, les vagues d’alertes à la bombe pourraient être une manipulation

Le président américain aurait suggéré que la vague “répréhensible” d’incidents antisémites pourrait être une opération sous faux pavillon

Le président américain Donald Trump, à la Maison Blanche, le 15 février 2017. (Crédit : Saul Loeb/AFP)
Le président américain Donald Trump, à la Maison Blanche, le 15 février 2017. (Crédit : Saul Loeb/AFP)

Le président américain Donald Trump aurait déclaré qu’une vague de menaces contre des institutions communautaires juives pourrait être une opération « sous faux pavillon ».

Josh Shapiro, le procureur général de Pennsylvanie, qui est Juif et démocrate, a raconté une réunion jeudi entre les procureurs généraux et Trump à un journaliste de BuzzFeed.

Trump a déclaré que les vagues de menaces à la bombe ces dernières semaines, qui ont entraîné l’évacuation de presque 100 centres communautaires juifs et d’autres institutions dans tout le pays étaient « répréhensibles », a déclaré Shapiro. Mais le président américain a également ajouté « parfois c’est l’inverse, pour donner une mauvaise impression des autres », selon le témoignage de Shapiro.

Shapiro a déclaré que Trump avait dit que c’était « l’inverse » deux ou trois fois mais n’a pas précisé ce qu’il voulait dire.

Josh Shapiro, procureur général de Philadelphie. (Crédit : Mark Koenig/CC BY-SA 3.0/Wikipedia)
Josh Shapiro, procureur général de Philadelphie. (Crédit : Mark Koenig/CC BY-SA 3.0/Wikipedia)

Mardi, Anthony Scaramucci, un conseiller de l’équipe de transition de Trump qui devrait obtenir un emploi à la Maison Blanche, avait avancé un argument similaire sur Twitter, affirmant que les menaces pouvaient avoir pour objectif de nuire à Trump.

« On ne sait pas encore qui sont les criminels des centres communautaires juifs, a déclaré Scaramucci. N’oubliez pas les efforts des démocrates pour inciter à la violence dans les rassemblements de Trump. »

Plusieurs incidents de violence ont été signalés pendant des rassemblements de campagne de Trump en 2016, mais aucune preuve n’a lié les délinquants à un effort organisé du parti démocrate.

Lundi, au moins 29 institutions juives de tous les Etats-Unis ont été visées par des menaces à la bombe. Il s’agissait de la cinquième vague de menace contre des centres communautaires, des écoles juives et d’autres organisations juives depuis le début de l’année.

En plus des menaces à la bombe, des cimetières juifs ont été profanés.

Plus de 100 pierres tombales ont été renversés ce week-end dans le cimetière juif de Philadelphie. La semaine précédente, une centaine de pierres tombales avaient déjà été brisées dans un cimetière juif du Missouri.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...