Israël en guerre - Jour 251

Rechercher

Tsahal abat 2 drones lancés sur Israël par une milice irakienne soutenue par l’Iran

L'une des cibles a été interceptée par un avion de chasse en dehors de l'espace aérien israélien, l'autre au-dessus du plateau du Golan. Il s'agit de la troisième attaque revendiquée par la Résistance islamique en Irak

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un avion de chasse israélien lâchant des fusées éclairantes alors qu'il survole la bande de Gaza, vue depuis le sud d'Israël, le 9 décembre 2023. (Crédit : Leo Correa/AP Photo)
Un avion de chasse israélien lâchant des fusées éclairantes alors qu'il survole la bande de Gaza, vue depuis le sud d'Israël, le 9 décembre 2023. (Crédit : Leo Correa/AP Photo)

L’aviation militaire israélienne a abattu dimanche soir deux drones vraisemblablement lancés par la Résistance islamique en Irak, une coalition de groupes paramilitaires soutenus par l’Iran, l’un au-dessus du nord d’Israël et l’autre à l’extérieur de l’espace aérien israélien.

Dans un communiqué, l’armée israélienne a déclaré qu’une « cible aérienne suspecte » – que l’on pense être un drone – qui se dirigeait vers Israël depuis l’est a été abattue par un avion de chasse en dehors de l’espace aérien israélien.

L’armée n’a pas précisé si le drone avait été abattu au-dessus de la Syrie ou de la Jordanie.

Une autre cible aérienne – également considérée comme un drone – qui a pénétré dans l’espace aérien israélien depuis la Syrie a également été abattue par un avion de chasse, a déclaré Tsahal.

Dans le second incident, une alarme d’infiltration de drone a été déclenchée dans les communautés de Keshet et Katzrin, au sud du plateau du Golan.

Dans un communiqué, la Résistance islamique en Irak, une coalition de groupes armés affiliés aux Forces de mobilisation populaire, elles-mêmes composées d’anciennes forces paramilitaires intégrées aux forces armées régulières irakiennes, a déclaré avoir attaqué Israël à l’aide « d’armes appropriées », sans donner plus de détails.

Des membres des brigades du Hezbollah, les Kataëb Hezbollah, assistant aux funérailles de Fadel al-Maksusi, un terroriste qui faisait également partie de la Résistance islamique en Irak, le groupe qui a revendiqué toutes les attaques récentes contre les troupes américaines en Irak et en Syrie, à Brigade, le 21 novembre 2023. (Crédit : Ahmad al-Rubaye/AFP)

La Résistance islamique en Irak a déclaré que l’attaque visait à soutenir Gaza, compte tenu de la guerre menée par Israël contre le groupe terroriste Hamas.

L’incident de dimanche constitue au moins la troisième attaque de drone contre Israël menée par la milice irakienne soutenue par l’Iran dans le cadre de la guerre dans la bande de Gaza.

Jeudi soir, un drone chargé d’explosifs s’est écrasé sur le plateau du Golan, causant quelques dommages aux structures. La Résistance islamique en Irak a revendiqué l’attaque.

Au début du mois, le groupe a affirmé avoir frappé une « cible vitale » en Méditerranée plusieurs jours auparavant. Une source du groupe a déclaré à Al Jazeera qu’il s’agissait de la plate-forme gazière de Karish, au large de la côte nord d’Israël.

Ces déclarations interviennent peu après que les forces israéliennes ont annoncé avoir abattu un drone le 15 décembre au-dessus de la mer, près du Liban, alors qu’il s’approchait de l’espace aérien israélien. L’armée israélienne n’a pas donné plus de détails sur l’endroit d’où le drone avait été lancé, ni sur la raison pour laquelle elle a communiqué sur l’incident une semaine après qu’il se soit produit.

Le groupe a également attaqué à plusieurs reprises des sites et des troupes américaines en Irak et en Syrie depuis le 7 octobre, date à laquelle le Hamas, également soutenu par l’Iran, a lancé son attaque meurtrière contre Israël, tuant 1 200 personnes et prenant 240 otages. Le groupe s’oppose au soutien des États-Unis à Israël dans sa guerre contre le Hamas.

Les responsables militaires américains ont recensé 103 attaques contre leurs troupes en Irak et en Syrie depuis le 17 octobre. La plupart des attaques ont été revendiquées par la Résistance islamique en Irak.

Le ministre de la Défense Yoav Gallant s’exprimant lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue américain Lloyd Austin, à Tel Aviv le 18 décembre 2023. (Crédit : Alberto Pizzoli/AFP)

Mardi, le ministre de la Défense, Yoav Gallant, a déclaré qu’Israël était attaqué sur sept fronts, dans le cadre de la guerre de Gaza, et que l’armée avait jusqu’à présent réagi sur six d’entre eux.

« Nous sommes dans une guerre à plusieurs fronts. Nous sommes attaqués sur sept fronts différents : Gaza, le Liban, la Syrie, la Judée et la Samarie (la Cisjordanie), l’Irak, le Yémen et l’Iran », a déclaré M. Gallant lors d’une réunion de la commission des Affaires étrangères et de la Défense de la Knesset.

« Nous avons déjà réagi et agi dans six de ces domaines, et je le dis ici de la manière la plus claire : Quiconque agit contre nous est une cible potentielle, il n’y a pas d’immunité pour qui que ce soit », a-t-il ajouté.

Ces derniers jours, les forces israéliennes ont intensifié leurs attaques contre le Hezbollah, soutenu par l’Iran, au Liban, afin de repousser le groupe terroriste loin de la frontière nord d’Israël.

Ces derniers jours, plusieurs frappes aériennes en Syrie ont été attribuées à l’armée israélienne. On pense qu’elles s’inscrivent dans le cadre des efforts déployés par Israël pour empêcher l’Iran de fournir des armes au Hezbollah dans le cadre des affrontements en cours.

Des personnes assistant aux funérailles d’un général iranien de haut rang, Seyed Razi Mousavi, à Najaf, en Irak, le 27 décembre 2023. (Crédit : Anmar Khalil/AP Photo)

La semaine dernière, une frappe aérienne israélienne présumée en Syrie a tué un officier supérieur du Corps des gardiens de la révolution islamique d’Iran, le général de brigade Razi Mousavi, dans la banlieue de Damas, à Sayeda Zeinab. L’Iran a promis de riposter.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.