Israël en guerre - Jour 257

Rechercher

Tsahal élimine 3 terroristes qui planifiaient des attaques d’un hôpital de Jénine

Des images de vidéosurveillance montrent les forces israéliennes infiltrées tuer les 3 agents du Hamas dans un raid de 10 min

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Les forces israéliennes infiltrées opèrent à l'intérieur de l'hôpital Ibn Sina dans la ville de Jénine en Cisjordanie afin d'y neutraliser des agents terroristes, le 30 janvier 2024. (Capture d'écran : X ; utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)
Les forces israéliennes infiltrées opèrent à l'intérieur de l'hôpital Ibn Sina dans la ville de Jénine en Cisjordanie afin d'y neutraliser des agents terroristes, le 30 janvier 2024. (Capture d'écran : X ; utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)

L’armée israélienne a annoncé mardi matin que ses troupes avaient tué trois membres d’une cellule armée du groupe terroriste du Hamas qui se cachait dans un hôpital de la ville de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie ; des images impressionnantes de l’opération ont été diffusées.

La cellule aurait planifié des attaques terroristes imminentes similaires à celles menées par le Hamas lors de son assaut contre les communautés israéliennes bordant la bande de Gaza le 7 octobre.

L’opération à l’hôpital Ibn Sina de Jénine a été menée conjointement par l’armée israélienne, l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet et l’unité antiterroriste de la police Yamam.

Les médias palestiniens ont publié des images extraordinaires de l’opération provenant de caméras de surveillance et ont indiqué que l’opération n’a duré que 10 minutes.

Les images montrent de nombreux agents israéliens infiltrés, certains portant de fausses barbes et d’autres déguisés en femmes musulmanes, parcourant les couloirs de l’hôpital en portant des armes à feu.

L’un des officiers porte un fauteuil roulant, un autre un porte-bébé.

Les forces israéliennes auraient pénétré dans le centre hospitalier à 5h30 du matin, déguisées en médecins, en infirmières et en femmes palestiniennes, se seraient dirigées vers une cachette au troisième étage et auraient abattu le trio surpris à l’aide de fusils équipés de silencieux avant de sortir du bâtiment indemnes. Des armes munies de silencieux semblent avoir été utilisées lors du raid.

Dans un communiqué commun, Tsahal, le Shin Bet et la police ont déclaré que le chef de la cellule terroriste, Muhammad Jalamneh, 27 ans, aurait été en contact avec des responsables du Hamas à l’étranger. Deja blessé lors de la préparation d’un attentat à la voiture piégée, il aurait armé d’autres agents en vue d’attaques par balles et planifié « un raid inspiré par les événements du 7 octobre », selon le communiqué.

Jalamneh aurait également été le porte-parole de l’aile militaire du Hamas dans le camp de Jénine.

Une arme de poing se trouvant sur le corps de Jalamneh a été saisie lors du raid, a indiqué Tsahal.

Tsahal a identifié les deux autres agents comme étant les frères Muhammad et Basel Ghazawi. Muhammad aurait participé à des fusillades ciblant les troupes israéliennes en Cisjordanie, et Basel serait membre du groupe terroriste palestinien du Jihad islamique, selon l’armée.

Muhammad Jalamneh et les frères Muhammad et Basel Ghazawi, terroristes tués par les forces israéliennes à l’hôpital Ibn Sina dans la ville de Jénine en Cisjordanie, le 30 janvier 2024. (Autorisations ; utilisé conformément à l’article 27a de la loi sur le droit d’auteur)

De nombreux Palestiniens recherchés séjournent depuis longtemps dans l’hôpital pour planifier et mener des attaques terroristes, espérant que l’établissement leur fournira une protection contre les opérations de contre-terrorisme israéliennes, contre les opérations antiterroristes israéliennes, selon l’armée, dans « un autre exemple de l’utilisation cynique par les groupes terroristes d’espaces civils et d’hôpitaux comme couverture et comme boucliers humains », en référence à la tactique utilisée par les terroristes de Gaza.

Tsahal, le Shin Bet et la police ont accusé Jalamneh d’avoir utilisé l’hôpital comme planque et d’y avoir planifié des attaques qui devaient être perpétrées « dans les plus brefs délais ».

Les troupes israéliennes ont mené des dizaines de raids dans et autour de Jénine ces derniers mois. Israël affirme que l’Autorité palestinienne (AP) a perdu le contrôle de certaines zones du nord de la Cisjordanie, ce qui a permis aux groupes terroristes de se retrancher et de lancer des attaques contre les Israéliens de part et d’autre de la Ligne verte.

Depuis le 7 octobre, les troupes ont arrêté plus de 2 980 Palestiniens recherchés en Cisjordanie, dont plus de 1 350 affiliés au Hamas. Selon le ministère de la Santé de l’AP, plus de 300 Palestiniens de Cisjordanie ont été tués au cours de cette période.

Début janvier, une agente de la police des frontières a été tuée et trois autres blessés par une bombe placée en bord de route, et sept Palestiniens ont été tués lors d’une frappe aérienne au cours d’un raid nocturne dans le camp de réfugiés de Jénine.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.