Israël en guerre - Jour 194

Rechercher

Tsahal : Les civils de Rafah seront évacués vers des « îlots humanitaires » avant l’offensive

Le ministre de la Défense a évoqué l'imminence d'une opération à Rafah : "nous éliminerons ou nous traduirons en justice en Israël" tous ceux qui ont pris part au 7 octobre

Des Palestiniens font la queue pour de la nourriture à Rafah, dans la bande de Gaza, le mardi 12 mars 2024. (Crédit : AP/Fatima Shbair)
Des Palestiniens font la queue pour de la nourriture à Rafah, dans la bande de Gaza, le mardi 12 mars 2024. (Crédit : AP/Fatima Shbair)

L’armée israélienne a annoncé mercredi son intention de diriger une grande partie des 1,4 million de Gazaouis réfugiés à Rafah vers des « îlots humanitaires » au centre du territoire, avant l’offensive terrestre prévue dans cette ville la plus méridionale de Gaza.

Le sort des civils de Rafah est un sujet de préoccupation majeur pour les alliés d’Israël. Des organisations humanitaires ont fait savoir qu’une offensive dans cette ville méridionale située à la frontière avec l’Egypte, présentée comme l’ultime bastion du Hamas dans la bande de Gaza, serait catastrophique. Israël a expliqué que l’opération lui était nécessaire pour atteindre son objectif d’élimination du Hamas.

Le porte-parole de Tsahal, le contre-amiral Daniel Hagari, a expliqué que le déplacement des civils de Rafah vers les zones prévues – effectué selon lui en coordination avec les parties prenantes internationales -, était au cœur des mesures prises par l’armée israélienne avant de lancer son offensive sur Rafah, où le Hamas dispose de quatre bataillons qu’Israël entend éliminer.

Hagari a expliqué que ces « îlots » offriraient des abris temporaires, des vivres, de l’eau et d’autres produits de première nécessité aux civils désireux de fuir la guerre. Il n’a pas précisé à quel moment l’évacuation de Rafah aurait lieu, ni quand l’offensive militaire commencerait, en rappelant qu’Israël ferait en sorte que le moment soit opportun sur le plan opérationnel et coordonné avec les autorités égyptiennes voisines, qui ne veulent pas d’un afflux de Palestiniens déplacés à sa frontière.

Quelques heures plus tôt, le ministre de la Défense, Yoav Gallant, avait laissé entendre qu’Israël pourrait bientôt lancer une offensive terrestre à Rafah.

« Un travail extraordinaire est fait ici, en surface comme sous terre : les soldats sont partout, si bien qu’il n’existe pas d’endroit sûr à Gaza pour les terroristes », a déclaré Gallant lors d’un déplacement dans la ville de Gaza, selon des informations de ses services.

Le ministre de la Défense Yoav Gallant (en noir) en déplacement dans la périphérie ouest de la ville de Gaza, dans la bande de Gaza, le 13 mars 2024. (Crédit : Elad Malka/Ministère de la Défense)

« Ceux qui pensent que nous reculons verront bientôt que nous les aurons tous », a-t-il ajouté. « Nous traduirons en justice tous ceux qui ont pris part événements du 7 octobre – soit nous les éliminerons, soit nous les traduirons en justice en Israël. Il n’y a pas d’endroit sûr, ni ici, ni en-dehors de Gaza, ni nulle part ailleurs au Moyen-Orient – tous auront ce qu’ils méritent. »

M. Gallant a également évoqué la situation humanitaire dans la bande de Gaza et le nouveau corridor maritime défini pour faciliter l’acheminement de l’aide, en expliquant qu’il permettrait à l’aide d’arriver « dans les mains des civils et non du Hamas », d’affaiblir le groupe terroriste et de « renforcer notre emprise tout en améliorant notre capacité à poursuivre les combats ».

Tsahal poursuit sa progression à Khan Younès, dans le centre de Gaza

Avant de se tourner vers Rafah, l’armée israélienne continue de mener des opérations à Khan Younès, dans le sud de Gaza, où l’armée a déclaré que la 98e division avait tué une centaine de membres du Hamas dans le complexe résidentiel de Hamad Town ces dix derniers jours.

Les soldats ont pris d’assaut ces grands bâtiments du quartier financé par le Qatar qui, selon l’armée israélienne, abritent des infrastructures du Hamas.

Selon Tsahal, une centaine de frappes aériennes ont été menées à Hamad.

Les commandos Maglan et Egoz, aidés de l’unité de reconnaissance Givati, ont capturé plusieurs hommes armés à Hamad, parmi lesquels un commandant de la force d’élite du Hamas à Nukhba, a indiqué l’armée israélienne, qui a par ailleurs fait savoir que ces hommes avaient donné de précieux renseignements sur l’emplacement des tunnels, des pièges, des hommes armés et d’autres infrastructures.

Selon Tsahal, un des hommes du Hamas aurait donné des informations sur un bâtiment à l’intérieur duquel 15 hommes armés se trouvaient retranchés, bâtiment par la suite bombardé et les terroristes tués, a fait savoir l’armée israélienne.

Au-delà de la ville de Hamad, les soldats sont intervenus dans les secteurs d’al-Qarara et Abasan, dans la banlieue de Khan Younès.

Tsahal a par ailleurs annoncé l’élimination d’un terroriste du Hamas responsable de « nombreuses » attaques à la roquette contre Israël, y compris le 7 octobre. Il a été tué lors d’un bombardement aérien.

L’armée de l’air israélienne a revendiqué une « importante » vague de bombardements sur des emprises du Hamas dans le centre de Deir al-Balah – tunnels, pas de tir de missiles et zones de rassemblement.

Un Palestinien à côté d’une flaque de sang dans un entrepôt de l’UNRWA à Rafah, dans le sud de Gaza, suite à une frappe israélienne, le 13 mars 2024. (Crédit : MOHAMMED ABED / AFP)

Toujours dans le centre de Gaza, l’armée israélienne a déclaré que la brigade Nahal affrontait des membres du Hamas. Les soldats de Nahal ont ainsi demandé le bombardement d’un bâtiment connu pour appartenir à un membre du Hamas après avoir repéré un homme armé en train d’en sortir.

Mercredi toujours, deux suspects en tenue de plongée ont été repérés par l’armée israélienne en train de partir en mer dans le nord de Gaza. Des navires de la marine israélienne ont suivi les deux hommes avant de tirer des coups de semonce, qui les ont fait regagner la côte, a déclaré Tsahal.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.