Rechercher

Tsahal tire des missiles d’interception du Dôme de fer lors d’une fausse alerte

Les Palestiniens indiquent que des groupes terroristes de Gaza ont tiré des roquettes en mer, que Tsahal a faussement identifiés comme se dirigeant vers le sud d'Israël

Judah Ari Gross est le correspondant du Times of Israël pour les sujets religieux et les affaires de la Diaspora.

Traînée d'un missile d'interception Dôme de fer qui a été lancé dans le cadre d'une fausse alerte au nord de la bande de Gaza, le 24 octobre 2019. (Guy Tzhayek)
Traînée d'un missile d'interception Dôme de fer qui a été lancé dans le cadre d'une fausse alerte au nord de la bande de Gaza, le 24 octobre 2019. (Guy Tzhayek)

Les soldats israéliens ont inutilement tiré au moins deux missiles d’interception du Dôme de fer jeudi matin, a déclaré l’armée, apparemment après avoir mal identifié deux tirs de roquettes depuis la bande de Gaza qui étaient dirigés vers la mer comme se dirigeant vers Israël.

Les tirs de roquettes ont déclenché des sirènes juste au nord de la bande de Gaza, a déclaré l’armée israélienne.

« Des alarmes ont été déclenchées dans la périphérie nord [de Gaza] en raison d’une mauvaise identification [d’un lancement] de la bande de Gaza vers Israël », a déclaré l’armée dans un communiqué.

Les médias palestiniens ont rapporté que des groupes terroristes dans l’enclave côtière avaient lancé deux roquettes vers la mer dans le cadre d’un effort pour améliorer leurs projectiles.

Tsahal a refusé de confirmer qu’il s’agissait de la source de l’“erreur d’identification”.

L’armée a déclaré que des soldats d’une batterie voisine du Dôme de fer ont tiré plusieurs missiles d’interception Tamir. Une fois qu’il est devenu évident que les intercepteurs n’étaient pas nécessaires, ils se sont apparemment autodétruits conformément au protocole.

Les habitants de la région ont rapporté avoir entendu ces explosions.

Le coût de chaque missile d’interception Tamir est estimé entre 35 000 $ et 150 000 $.

La fausse alerte s’est produite dans un contexte de calme relatif le long de la frontière généralement agitée de Gaza.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...