Israël en guerre - Jour 236

Rechercher

Un Américain suspecté de vandalisme dans une église de Jérusalem arrêté

La police israélienne a ouvert une enquête après avoir interpellé le quadragénaire, suspecté d'avoir "vandalisé et cassé une statue dans l'église"

Un touriste américain, à gauche, est emmené par la police qui le soupçonne d'avoir vandalisé une statue dans la chapelle de la Condamnation dans la vieille ville de Jérusalem, le 2 février 2023. (Crédit : Police israélienne)
Un touriste américain, à gauche, est emmené par la police qui le soupçonne d'avoir vandalisé une statue dans la chapelle de la Condamnation dans la vieille ville de Jérusalem, le 2 février 2023. (Crédit : Police israélienne)

Un touriste américain suspecté d’avoir vandalisé jeudi une statue du Christ dans une chapelle de la Vieille Ville de Jérusalem a été arrêté, a rapporté la police israélienne.

Le gardien de la chapelle de la Condamnation, Majid al-Rishq, a expliqué à l’AFP qu’un homme juif armé d’un marteau avait « frappé la statue du Christ ».

« J’ai pu l’empoigner et l’en éloigner mais il l’a fait tomber et l’a cassée », a-t-il ajouté. « Les prêtres sont arrivés et ont appelé la police ».

La police israélienne a indiqué avoir ouvert une enquête après avoir interpellé un touriste américain, quadragénaire, suspecté d’avoir « vandalisé et cassé une statue dans l’église ».

Son état psychologique fait l’objet d’un examen, d’après la police.

Sollicitée par l’AFP, l’ambassade américaine à Jérusalem n’a pas commenté ces informations dans l’immédiat.

La statue en bois vandalisée avait été apportée à Jérusalem depuis l’Espagne en 1912, a indiqué Eugenio Alliata, directeur du musée archéologique Studium Biblicum Franciscanum (SBF) qui collectionne des objets de Terre sainte.

La chapelle de la Condamnation se trouve sur le site où Jésus a été condamné à mort, selon la tradition chrétienne. Elle se trouve dans l’enceinte de l’église de la Flagellation située sur la Via Dolorosa, le chemin de la souffrance, dans le quartier chrétien de la Vieille Ville de Jérusalem.

En décembre 2021, des responsables d’Eglises locales avaient affirmé que les chrétiens étaient « devenus la cible d’attaques répétées de la part de groupes radicaux et marginaux » à Jérusalem et ailleurs en Terre sainte et dénoncé l’inaction des autorités israéliennes.

Deux juifs ont été arrêtés après une attaque samedi contre des chrétiens arméniens dans la Vieille ville de Jérusalem, selon la police israélienne.

Hosam Naoum, un évêque anglican palestinien, s’arrête là où des vandales ont profané plus de 30 tombes dans un cimetière protestant historique du Mont Sion à Jérusalem, le 4 janvier 2023. (Crédit : Mahmoud Illean/AP)

Début janvier, des dizaines de tombes d’un cimetière protestant de Jérusalem avaient été vandalisées. Deux adolescents habitant dans le centre d’Israël ont été arrêtés.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.