Israël en guerre - Jour 234

Rechercher

Un Arabe israélien abattu à Tuba-Zangariyye, 176e victime de l’année

La police pense que la fusillade s'inscrit vraisemblablement dans une guerre de gangs ; une femme, aussi tuée par balle, a été inhumée plus tôt dans la journée de mardi

L'entrée de Tuba-Zangariyye, dans le nord d'Israël, le 10 janvier 2021 (Crédit: David Cohen/Flash90)
L'entrée de Tuba-Zangariyye, dans le nord d'Israël, le 10 janvier 2021 (Crédit: David Cohen/Flash90)

Un homme de 54 ans a été abattu mardi soir dans la ville de Tuba-Zangariyye. Cet homicide porte à 176 le nombre de victimes au sein de la communauté arabe israélienne depuis le début de l’année, selon un groupe de surveillance.

L’homme a été évacué par les secouristes dans un état grave vers l’hôpital Ziv de Safed, mais il est décédé en route.

The Abraham Initiatives, une organisation à but non lucratif qui recense les crimes violents dans la communauté arabe, a identifié la victime. Il s’agit de Mohammad Jozi, résident de Tuba-Zangariyye.

La police israélienne a ouvert une enquête sur la fusillade et a déclaré qu’elle s’inscrivait vraisemblablement dans une guerre de gangs du crime organisé.

Selon The Abraham Initiatives, le nombre d’Arabes tués en Israël depuis le début de l’année s’élève à 176, contre 79 au cours de la même période en 2022.

Parmi ces morts, 160 ont été tués par balles selon le groupe.

Plus tôt dans la journée, Alaa Jao, qui a succombé lundi à ses blessures par balles subies la semaine dernière, a été enterrée. Jao repose près de son père, qui a été tué par balle il y a quatre mois.

La plupart des membres de sa famille n’ont pas assisté à l’enterrement car ils craignent d’être pris pour cible à leur tour. Selon Ynet, la mère de Jao a été blessée dans une fusillade une semaine avant sa fille.

Ces meurtres surviennent dans le cadre d’une vague de violences qui s’est abattue sur la communauté arabe israélienne, ces dernières années. De nombreux responsables de la communauté imputent en effet la responsabilité de cette vague à la police qui, selon eux, a été dans l’incapacité de réprimer les puissantes organisations criminelles et qui a largement détourné le regard face à ces violences. Ils évoquent aussi de longues décennies de négligences et de discrimination de la part des institutions gouvernementales, disant que cette problématique est à la racine du problème.

Les autorités, pour leur part, dénoncent le crime organisé et la prolifération des armes tandis que d’autres soulignent l’incapacité des communautés à coopérer avec la police pour venir à bout de la criminalité.

Au début du mois, la communauté arabe s’est mise en grève alors que les dirigeants municipaux demandaient la création d’une commission d’urgence pour lutter contre la déferlante criminelle.

Ces dernières semaines, la violence s’est de plus en plus étendue à la politique municipale, avec des menaces et des attaques dirigées contre des maires, des candidats, d’autres fonctionnaires municipaux et leurs familles. Un candidat à la mairie d’Abu Snan, dans le nord d’Israël, figure parmi les quatre personnes tuées lors d’une attaque à la fin du mois dernier.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.