Un ballon incendiaire présumé découvert dans un jardin d’enfants en Israël
Rechercher

Un ballon incendiaire présumé découvert dans un jardin d’enfants en Israël

Après une pause de quelques semaines dans l'envoi de dispositifs incendiaires depuis l'enclave côtière, un ballon a été trouvé à quelques heures des manifestations frontalières

Des ballons suspects découverts dans une communauté de la périphérie de Gaza, le 28 décembre 2018. (Crédit : unité du porte-parole de la police)
Des ballons suspects découverts dans une communauté de la périphérie de Gaza, le 28 décembre 2018. (Crédit : unité du porte-parole de la police)

La police a fait savoir vendredi qu’un dispositif incendiaire présumé rattaché à un ballon avait été découvert dans une communauté proche de la bande de Gaza et que les pompiers avaient été appelés en renfort.

Un média israélien a noté que l’engin incendiaire suspect avait atterri à proximité d’un jardin d’enfants.

Cette découverte a eu lieu après une accalmie de plusieurs semaines dans l’envoi des dispositifs incendiaires présumés depuis l’enclave côtière et quelques heures avant les manifestations du vendredi à la frontière qui, ont menacé les groupes terroristes, pourraient être l’occasion d’une reprise des violences.

La police a appelé une nouvelle fois le public à faire extrêmement attention à ce type d’objets – ballons et cerfs-volants – qui sont susceptibles de contenir des explosifs dangereux ou du matériel inflammable.

Les personnes qui trouvent un tel dispositif sont invitées à appeler immédiatement la police et laisser les pompiers le prendre en charge, a répété le communiqué.

Les manifestants à Gaza ont lancé des centaines de cerfs-volants et de ballons incendiaires en direction d’Israël, allumant des incendies qui ont détruit des forêts, brûlé les récoltes et tué le bétail. Plusieurs milliers d’hectares de terres sont partis en fumée, causant des millions de shekels de dégâts, selon les responsables israéliens. Certains ballons transportaient des dispositifs explosifs improvisés.

Un policier israélien regarde un incendie déclenché par un ballon transportant un tissu en feu lancé par des Palestiniens de la bande de Gaza dans la réserve naturelle de Karmia, le jeudi 11 octobre 2018 (Crédit : AP/Tsafrir Abayov)

Alors que les groupes terroristes palestiniens de Gaza ont menacé de reprendre les violences sur la frontière avec Israël dans la journée de vendredi, les responsables de la Défense ont pour leur part émis un avertissement en direction des civils gazaouis, leur recommandant de rester à l’écart de la zone sous peine de prendre le risque d’être blessé.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...