Un cimetière juif profané en Slovaquie
Rechercher

Un cimetière juif profané en Slovaquie

La police slovaque a lancé une enquête criminelle pour profanation

Sur cette photo datant du 16 décembre 2019, des dizaines de pierres tombales endommagées gisent au cimetière juif de Namestovo, en Slovaquie. (Crédit : AP / Karol Kurtulik)
Sur cette photo datant du 16 décembre 2019, des dizaines de pierres tombales endommagées gisent au cimetière juif de Namestovo, en Slovaquie. (Crédit : AP / Karol Kurtulik)

Des inconnus ont profané un cimetière juif datant du XVIIIe siècle à Namestovo dans le nord de la Slovaquie, ont annoncé à l’AFP des responsables locaux, qui ont dénoncé cet « acte barbare ».

Quelque 59 pierre tombales, dont certaines datant de 200 ans, ont été renversées, a précisé Karol Kurtulik, administrateur du cimetière. « Quand j’ai découvert cela aujourd’hui, mes jambes ont fléchi. C’est un acte barbare », a-t-il déclaré à l’AFP.

La police slovaque a lancé une enquête criminelle pour profanation. « Des inconnus ont causé des dégâts d’une valeur d’au moins 50 000 euros », selon la porte-parole de la police locale, Jana Balogova.

« De nombreux habitants, des amis, mais aussi des inconnus de toute la Slovaquie m’ont contacté et offert de l’aide. Une collecte d’argent est en cours au moment même où nous parlons », a annoncé M. Kurtulik.

« La haine des Juifs enracinée dans de fausses nouvelles et des théories de conspiration diffusées sur internet » aurait pu convaincre les auteurs de cet « acte barbare, » a-t-il déclaré.

« Ces dernières années, les Juifs de Slovaquie ont heureusement été épargnés par les manifestations ouvertement agressives d’antisémitisme, mais il est malheureusement devenu évident que dans le climat de xénophobie et de haine qui règne en Europe, chaque communauté minoritaire est en effet une cible potentielle pour des attaques malveillantes », a déclaré le Congrès juif mondial (CJM).

« Nous sommes extrêmement reconnaissants à l’ONG chrétienne Pamätaj-Remember, d’avoir pris l’initiative d’investir dans l’entretien et la maintenance du cimetière juif en l’absence d’une communauté juive active dans la ville de Namestovo et nous espérons sincèrement que cet exemple de soutien interconfessionnel continuera à triompher de toute manifestation de haine », a ajouté le CJM.

« Nous remercions les autorités de police d’avoir traité cette attaque avec la sévérité qu’elle mérite et espérons que les auteurs seront localisés et traduits en justice immédiatement », a déclaré le CJM. « Il s’agit d’une attaque inexcusable et directe contre la communauté juive, qui doit être condamnée au plus haut niveau. Toutes les autorités slovaques et européennes doivent faire savoir clairement que de telles manifestations d’irrespect et de haine ne seront pas tolérées, » a conclu le communiqué.

Pendant la guerre, environ 105 000 juifs slovaques, soit environ 77 % de la population juive d’avant-guerre, ont été tués. Aujourd’hui, seulement 5 000 juifs vivent encore dans ce pays, selon l’Union centrale des communautés religieuses juives.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...