Rechercher

Un dirigeable géant détecteur de missiles installé dans le nord d’Israël

Le ministère de la Défense a remis le système Sky Dew à l'armée de l'air après des années de tests ; les capteurs à bord de l'aérostat identifieront les munitions et les drones

L’armée a officiellement reçu mardi du ministère de la Défense un nouveau dirigeable géant équipé d’un système avancé de détection de missiles et de drones.

Le système radar, déployé dans le nord à une date non précisée, fait partie d’un effort général de l’armée de l’air israélienne pour améliorer les défenses aériennes du pays, en particulier dans le nord, en raison de la prolifération des drones et des missiles de croisière iraniens dans la région.

Le système de détection, baptisé « Elevated Sensor », ou « Sky Dew » en Israël, est déployé à haute altitude afin de détecter les missiles à longue portée, les missiles de croisière et les drones entrants, ont indiqué des responsables.

Israël dispose déjà d’un ensemble de systèmes radar pour détecter les menaces entrantes, mais le nouvel aérostat est destiné à compléter et à améliorer les capacités existantes en plaçant les capteurs à haute altitude.

Au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée mardi, le système a été officiellement remis à l’armée et a commencé à être utilisé de manière opérationnelle par une nouvelle unité de l’armée de l’air, portant le même nom que le système.

Le chef de l’armée de l’air israélienne, Amikam Norkin, a salué le nouveau système, déclarant que l’unité « permettra [au contrôle du trafic aérien] de constituer une image de surveillance aérienne plus précise et plus large ».

Il a ajouté que le système « rendrait l’armée de l’air mieux préparée et l’aiderait à poursuivre sa mission – maintenir la sécurité aérienne d’Israël ».

Un dirigeable géant contenant un système radar avancé pour détecter les missiles et les drones entrants, vu lors d’une cérémonie dans le nord d’Israël, le 21 mars 2021. (Crédit : Tsahal)

« Le système « Sky Dew » était une mission difficile que nous nous étions fixée il y a environ dix ans », a déclaré le directeur de la Missile Defense Organization d’Israël, Moshe Patel. Lorsqu’il sera opérationnel, il « changera la réalité », a-t-il ajouté.

« Ce système d’aérostat naviguera à haute altitude et offrira une capacité de détection multidirectionnelle exceptionnelle contre les menaces avancées », a-t-il ajouté.

L’aérostat Sky Dew, l’un des plus grands de son genre, a été mis au point dans le cadre d’une coentreprise entre la Missile Defense Organization d’Israël et la Missile Defense Agency (MDA) des États-Unis pendant plusieurs années.

Le vice-amiral Jon Hill, directeur de la MDA, a déclaré que le système visait à renforcer « l’avantage militaire qualitatif » d’Israël, un terme technique faisant référence à la supériorité du pays dans la région, que les États-Unis sont légalement tenus de maintenir.

Le directeur de la MDA, le vice-amiral Jon A. Hill (R), et le chef de l’armée de l’air israélienne, le général de division Amikam Norkin, lors d’une cérémonie dans le nord d’Israël, le 21 mars 2021. (Crédit : Tsahal)

Selon l’armée israélienne, cette supériorité pourrait être mise à l’épreuve dans les années à venir, en raison de la prolifération de drones et de missiles de croisière de fabrication et de conception iraniennes qui inondent le Moyen-Orient et représentent une menace plus importante pour Israël que les simples roquettes utilisées par les groupes terroristes de la région jusqu’à présent.

Des responsables militaires ont déclaré au début du mois que le « terrorisme des drones » iraniens est un problème nouveau et mondial. Ils ont accusé Téhéran d’attaquer directement des cibles militaires et civiles au Moyen-Orient.

L’armée israélienne a confirmé avoir intercepté au moins quatre drones iraniens se dirigeant vers Israël, la Cisjordanie ou la bande de Gaza ces dernières années.

Judah Ari Gross a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...