Rechercher

Un don du sang en Cisjordanie explose le record israélien sur une journée

Le commandant du Conseil régional de Samarie a organisé l'événement après que son épouse a été sauvée par un don du sang. Avec 1500 dons, il dépasse le record de Tel Aviv en 2014

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

Les Israéliens donnent du sang au conseil régional de Samarie, dans le nord de la Cisjordanie, le 6 octobre 2019 (Crédit :Magen David Adom)
Les Israéliens donnent du sang au conseil régional de Samarie, dans le nord de la Cisjordanie, le 6 octobre 2019 (Crédit :Magen David Adom)

Les Israéliens ont établi un nouveau record en termes de dons du sang en une seule journée. Environ 1 500 personnes se sont rendues à une collecte organisée dimanche, dans le nord de la Cisjordanie.

Les bénévoles ont ainsi dépassé le record précédent – qui s’élevait à 780 – et qui avait été établi lors d’une campagne de don à Tel Aviv qui avait été organisée pendant la guerre de 2014 à Gaza. Le conflit avait fait 74 morts et 2 270 blessés du côté israélien.

Cette campagne de don du sang a eu lieu sur la base militaire de la brigade de Samarie.

L’opération a été arrangée par le commandant de la brigade de Samarie, Sagiv Dahan — en coopération avec les services d’urgence du Magen David Adom et le conseil régional de Samarie – après que la vie de son épouse a été sauvée, au début de l’année, par des poches de sang lors d’une hémorragie due à des complications survenues pendant son accouchement.

Saluant la réussite de l’opération, Dahan a indiqué dans un communiqué, dimanche, qu’il avait espéré que cette campagne dépasse son objectif de 1 200 dons.

Yossi Dagan, président du Conseil régional de Samarie, a déclaré que « nous accordons une grande importance à cette coopération entre le mouvement pro-implantation et l’armée israélienne. Il y a une coopération ample et extraordinaire ici et pour mon plus grand plaisir, nous pouvons d’ores et déjà constater que notre force réside en notre unité ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...