Un ex-soldat de l’Armée rouge interpellé à Mulhouse pour des tags antisémites
Rechercher

Un ex-soldat de l’Armée rouge interpellé à Mulhouse pour des tags antisémites

L'homme de 58 ans, de nationalité polonaise, a reconnu durant sa garde à vue être l'auteur de plusieurs tags antisémites qu'il dit avoir réalisé en soutien à la Palestine

Illustration : l'hôtel de ville de Mulhouse. (Crédit : CC BY-SA 3.0)
Illustration : l'hôtel de ville de Mulhouse. (Crédit : CC BY-SA 3.0)

Un homme de 58 ans, de nationalité polonaise, ancien soldat de l’Armée rouge, a été interpellé ce mardi à Mulhouse (Haut-Rhin). Durant son interrogatoire, il a reconnu être l’auteur de plusieurs tags antisémites réalisés en novembre dans le centre-ville, a rapporté France Bleu Mulhouse. Il doit être déféré ce mercredi au parquet de la ville.

L’homme, déjà connu de la police pour des faits de violences, déclare avoir agi pour manifester son hostilité contre Israël et son soutien à la Palestine, selon une source proche de l’enquête citée par France Bleu. Il aurait été « très remonté » contre les derniers épisodes du conflit israélo-palestinien, qu’il suivait à la télé.

Une enquête judiciaire avait été ouverte fin novembre par la Brigade des violences urbaines de la Sûreté départementale après une plainte de la mairie consécutive à la découverte de tags antisémites sur les murs d’une cité de la ville. La Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA) avait également déposé plainte.

Début novembre, des premiers tags à caractère antisémite étaient apparus sur les murs de la cité du Bollwerk, près du centre-ville. Ils avaient rapidement été effacés par les services municipaux.

De nouveaux tags ont été inscrits dans les jours qui ont suivi, toujours dans le même quartier.

Le 24 novembre, un tag à caractère antisémite avait également été découvert sur une stèle érigée en mémoire du grand rabbin de France Jacob Kaplan, dans le square de la Liberté.

La police est parvenue à retrouver leur auteur grâce à des centaines d’heures d’images de vidéosurveillance.

« Je me réjouis de l’arrestation de l’individu qui sévissait à Mulhouse avec des tags antisémites qui nous avaient tous indignés », a réagi sur Twitter Michèle Lutz, maire de la ville (LR). « Je salue l’excellente collaboration entre la Police municipale et la Police nationale dans le succès de cette enquête. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...