Un footballeur professionnel anglais accusé d’antisémitisme
Rechercher

Un footballeur professionnel anglais accusé d’antisémitisme

Tom Pope, avant-centre de Port Vale, a publié un tweet douteux au sujet de la famille Rothschild

Le footballeur professionnel anglais Tom Pope du club de Port Vale. (Crédit : capture d’écran YouTube)
Le footballeur professionnel anglais Tom Pope du club de Port Vale. (Crédit : capture d’écran YouTube)

Tom Pope, avant-centre de Port Vale, club qui évolue en EFL League Two (quatrième division anglaise), fait face à une menace de sanction par son équipe en raison de son utilisation des réseaux sociaux. Le footballeur professionnel anglais est en effet accusé d’avoir écrit un message antisémite sur Twitter.

Dans des tweets publiés début janvier, après avoir été invité à « prédire le résultat de la troisième guerre mondiale », il affirmait : « Nous envahissons l’Iran puis Cuba puis la Corée du Nord puis les Roth(s)childs [les enfants Roth] sont sacrés champions de chaque banque de la planète. »

Âgé de 34 ans, le joueur a déjà été puni de deux suspensions de match cette saison en raison de son activité en ligne.

Pope a ensuite supprimé son tweet et insisté sur le fait qu’il ne savait pas qu’il pouvait être perçu comme antisémite. Son message fait l’objet d’une enquête de la Fédération anglaise de footbal et de son club.

Un communiqué de la Fédération publié hier indique que Pope a été accusé de « violation aggravée » de la règle E3.

L’organe directeur affirme qu’une telle violation « est définie dans la règle E3(2) de la Fédération, car elle inclut une référence, expresse ou implicite, à la race et/ou à la religion et/ou à l’origine ethnique ».

Peu de temps après avoir supprimé son message, Pope a publié un message dans lequel il s’excusait pour toute infraction causée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...