La victime succombe à ses blessures après l’attaque au couteau à Petah Tikva
Rechercher

La victime succombe à ses blessures après l’attaque au couteau à Petah Tikva

Shai Ohayon, 39 ans, rabbin et père de quatre enfants a été identifié comme étant la victime ; la police affirme qu'un suspect palestinien a été arrêté

Le rabbin Shai Ohayon, victime d'une attaque au couteau, le 26 août 2020 à Petah Tikva (Crédit : autorisation)
Le rabbin Shai Ohayon, victime d'une attaque au couteau, le 26 août 2020 à Petah Tikva (Crédit : autorisation)

Un Israélien a été retrouvé mercredi dans un état critique après avoir été poignardé au carrefour de Segoula, près de Petah Tikva, selon les infirmiers.

La victime avait été admise au service de traumatologie de l’hôpital Beilinson de Petah Tikva. Elle a ensuite succombé à ses blessures en milieu d’après-midi.

Shai Ohayon, 39 ans, rabbin et père de quatre enfants a été identifié comme étant la victime.

« Il était le mari parfait, le père parfait, le gendre parfait », a déclaré un parent anonyme au site d’informations Ynet. « Sa femme n’arrive pas à réaliser, elle est sous le choc. C’est insondable. »

Son ami, Yosef David, a déclaré : « Dieu a pris un saint homme… Je ne peux pas le croire. C’est une énorme perte. »

Différents responsables politiques ont condamné mercredi l’attaque au couteau dans le centre d’Israël et envoyé leurs condoléances à la famille de la victime.

« Mon cœur est avec la famille et les proches du rabbin Shai Ohayon, qui a été assassiné de sang-froid », a tweeté le leader de l’opposition Yair Lapid. « La lutte contre le terrorisme continue. »

Le ministre de l’Intérieur Aryeh Deri se dit « choqué et peiné par le meurtre odieux de ce cher étudiant de yeshiva, un Bratslav Hassid bien-aimé, un érudit de la Torah et père de quatre enfants, le rabbin Shai Ohayon, qui a été victime de ce meurtrier de bas étage lors d’une attaque aujourd’hui à Petah Tikva ».

« J’adresse mes sincères condoléances à sa veuve, à ses enfants et à toute sa famille », a-t-il ajouté.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a également adressé ses condoléances à la famille Ohayon.

Dans un tweet, le Premier ministre a promis de traduire le meurtrier en justice.

« Ma femme Sara et moi embrassons la famille, la femme et les quatre enfants qui se sont retrouvés sans père aujourd’hui. Nous allons faire le nécessaire pour démolir la maison du terroriste et chercher à obtenir la punition la plus sévère », a-t-il promis sur Twitter.

Selon la radio de l’armée, l’agresseur palestinien et la victime israélienne ne se connaissaient pas. Selon la Douzième chaîne, l’attaque au couteau fait l’objet d’une enquête en tant qu’attentat terroriste.

La police israélienne a affirmé que le suspect palestinien était un Palestinien entré illégalement en Israël. « Le suspect a été arrêté pour être interrogé et les motifs [de l’attaque] font l’objet d’une enquête », avait déclaré la police.

Mais le service de sécurité du Shin Bet a démenti l’affirmation de la police. « Il avait un permis de travail », a affirmé l’agence de sécurité intérieure au Times of Israël.

Il est très inhabituel que des Palestiniens ayant un permis de travail légal mènent des attaques en Israël, ayant subi d’importantes vérifications d’antécédents et des contrôles réguliers de la part des services de sécurité israéliens.

Selon les médias israéliens, Khalil Abd al-Khaliq Dweikat est le terroriste qui aurait perpétré l’attaque au couteau au carrefour de Segula, près de Petah Tikva.

Dweikat, 46 ans, est un habitant de Rujeeb, un village de Cisjordanie au sud de Naplouse.

« C’est un homme mûr, avec des enfants. Il a travaillé en Israël pendant de nombreuses années. Il n’y a absolument aucune possibilité qu’il puisse faire quelque chose de ce genre – comme ils le disent. Il voulait juste travailler et vivre, comme nous tous ici. Il a une bonne réputation dans le village », dit Nidal al-Asmar, 25 ans, un jeune Palestinien de Rujeeb qui dit connaître personnellement Dweikat.

« C’est impossible. Je n’y crois pas », a déclaré al-Asmar.

Il a été appréhendé avec en sa possession un large couteau de cuisine peu après l’attaque survenue à Petah Tikva, à la sortie de Tel Aviv.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...