Un Juif orthodoxe élu au Parlement belge
Rechercher

Un Juif orthodoxe élu au Parlement belge

Michael Freilich, ancien rédacteur en chef du plus important journal juif de Belgique, est le premier Juif orthodoxe à siéger au Parlement

Michael Freilich, rédacteur en chef de Joods Actueel. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Michael Freilich, rédacteur en chef de Joods Actueel. (Crédit : capture d'écran YouTube)

« Bonne nouvelle pour le judaïsme flamand », a annoncé le magazine Joods Actueel, anciennement dirigé par Michael Freilich, élu ce dimanche au Parlement belge, alors qu’il se trouvait en cinquième position de la liste du parti de centre droit La Nouvelle Alliance flamande, le plus grand parti du Parlement fédéral.

En raison de la position qu’il occupait sur la liste, l’homme, âgé de 38 ans, était sur d’obtenir la victoire, faisant de lui le premier Juif orthodoxe à siéger au Parlement. Il a obtenu près de 13 000 voix.

Longtemps rédacteur en chef du plus important journal juif de Belgique, basé à Antwerp et pro-Israélien, Freilich avait annoncé sa démission et sa candidature au Parlement en janvier dernier, notamment pour tenter de faire modifier les récentes interdictions mises en place dans le pays sur l’abattage d’animaux conscients pour la consommation.

Entrées en vigueur le 1er janvier dans la région flamande, Freilich a déclaré à l’agence JTA, « que c’était bien une des raisons pour lesquelles j’ai décidé de me lancer » et d’entrer en politique.

Les religions juive et musulmane imposent que les animaux soient conscients quand ils sont tués pour être consommés. L’interdiction a mis au chômage technique plusieurs abattoirs.

La même interdiction de la région belge de Wallonie entrera en vigueur plus tard cette année.

Selon Freilich, l’une des raisons pour lesquelles l’interdiction est passée provenait « d’un mauvais suivi par la communauté juive du processus de législation ». Il a insisté que suivre le processus « depuis un lieu de pouvoir impliquait qu’il y aurait moins de surprises et plus de chances d’intervenir avant qu’il ne soit trop tard ».

A LIRE : Carr: l’interdit de viande casher en Europe est une « expulsion forcée » des Juifs

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...