Un militant du boycott d’Israël devrait entrer au Parlement belge
Rechercher

Un militant du boycott d’Israël devrait entrer au Parlement belge

Un groupe de veille contre l'antisémitisme a critiqué la décision de placer Simon Moutquin, secrétaire du mouvement BDS du pays, sur la liste du parti d'extrême gauche

Deux Juifs marchent dans une rue d'Antwerp en Belgique, le 22 août 2018. (Cnaan Liphshiz)
Deux Juifs marchent dans une rue d'Antwerp en Belgique, le 22 août 2018. (Cnaan Liphshiz)

Un important mouvement politique en Belgique a placé un militant clé des campagnes de boycott d’Israël sur sa liste aux élections fédérales, lui assurant une place au Parlement.

Jeudi, la Ligue belge contre l’antisémitisme (LBCA), a protesté contre l’inclusion de Simon Moutquin, un co-secrétaire du mouvement Belgique BDS, sur la liste de candidats de la région de Brabant pour le parti de gauche Ecolo.

Ecolo et son parti frère Groen siègent au Parlement fédéral de Belgique dans un même groupe et pourraient y devenir l’un des plus grands après les élections de dimanche, selon de nombreux sondages.

Ni Ecolo ni Groen n’ont officiellement soutenu le BDS, un acronyme pour le mouvement de Boycott, Désinvestissement et Sanctions contre Israël. Pourtant, le fait qu’Ecolo ait inclus Moutquin en tête de la liste régionale signifie qu’il est assuré d’entrer au Parlement fédéral, selon Joel Rubinfeld, le président de la LBCA.

Ecoli-Groen se « prépare à introduire un cheval de Troie d’antisémitisme au sein du Parlement », a écrit Rubinfeld.

Le mois dernier, une vidéo d’une représentante du groupe Ecolo-Groen qui s’occupe de la lutte contre les discriminations à Bruxelles, Sihame Haddioui, a refait surface, on peut la voir y faire la quenelle – un geste inventé par l’antisémite et négationniste de la Shoah Dieudonné M’bala M’bala. Considérée comme un symbole haineux presque nazi en France, la quenelle signifie seulement une opposition à l’ordre établi et au sionisme, d’après Dieudonné

La vidéo datait d’il y a plusieurs années. Ecolo-Groen n’a pris aucune sanction disciplinaire contre Haddioui, qui a déclaré avoir regretté d’avoir fait le geste.

Un autre responsable du parti Ecolo-Groen de Bruxelles a partagé un faux article conspirationniste sur Facebook en 2017 intitulé « L’ancien agent de la NSA Edward Snowden a révélé que le chef de l’Etat islamique travaille pour Israël et les Etats-Unis ». Il n’avait pas non plus été sanctionné.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...