Rechercher

Un ouvrier mort écrasé par des tuiles de céramique dans une usine de Rishon Lezion

L'homme, âgé d'une soixantaine d'années a été déclaré mort sur les lieux de l’accident après avoir été retrouvé par les secouristes

Illustration : Un chantier de construction à Rishon Lezion, le 8 août 2022. (Crédit : Yossi Aloni/Flash90)
Illustration : Un chantier de construction à Rishon Lezion, le 8 août 2022. (Crédit : Yossi Aloni/Flash90)

Un ouvrier d’une soixantaine d’années est décédé vendredi dans un accident survenu dans une usine de la ville côtière de Rishon Lezion.

Les médias israéliens ont initialement indiqué que l’ouvrier était mort après avoir été heurté par un objet contondant. Puis, les secouristes ont déclaré avoir trouvé la victime enfouie sous de grandes tuiles de céramique. Son décès a été prononcé sur les lieux de l’accident.

En août, un ouvrier du bâtiment a été tué après avoir été heurté par par une pelleteuse. Quelques jours plus tôt, deux personnes ont été tuées et plusieurs autres ont été blessées sur un chantier de construction à Tirat Carmel, dans le nord d’Israël. Un conteneur maritime, qui s’était désolidarisé d’une grue sur un chantier, est tombé sur le sol et a écrasé deux ouvriers, les tuant sur le coup.

Les décès d’ouvriers de la construction en Israël sont très fréquents, en grande partie du fait de la mauvaise application des normes de sécurité.

Le quotidien Haaretz a rapporté l’année dernière que le taux d’accidents de travail mortels dans le secteur de la construction en Israël est plus de deux fois supérieur à la moyenne de l’Union européenne. La grande majorité des ouvriers tués sont soit des Palestiniens, soit des Arabes israéliens.

Depuis le début de l’année 2022, au moins 28 personnes sont mortes sur des sites de construction et des dizaines de personnes ont été blessées, selon un décompte effectué par le groupe Safe Work in Israel.

Selon le groupe, le nombre de décès d’ouvriers du bâtiment a augmenté de 50 % dans les cinq premiers mois de l’année 2022 par rapport à la même période en 2021.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...