Rechercher

Un Palestinien tué lors d’affrontements : arrestations dans le nord de la Cisjordanie

Des coups de feu nourris se sont fait entendre à Jénine ; plus d’une dizaine de Palestiniens ont été blessés alors que les soldats sécurisaient la restauration du tombeau de Joseph

Des soldats israéliens déployés  dans le nord de la Cisjordanie, le 12 avril 2022 (Crédit : Armée israélienne)
Des soldats israéliens déployés dans le nord de la Cisjordanie, le 12 avril 2022 (Crédit : Armée israélienne)

Des responsables palestiniens de la Santé ont annoncé la mort d’un Palestinien, abattu lors d’affrontements avec les soldats israéliens dans la ville de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie, mercredi matin.

Les affrontements ont eu lieu à l’occasion d’arrestations menées par l’armée israélienne. En même temps, avaient lieu, sous protection militaire, les opérations de restauration d’un sanctuaire à Naplouse, supposé être le tombeau de Joseph, vandalisé à deux reprises par des Palestiniens ces derniers jours.

Le service d’urgence du Croissant-Rouge palestinien a déclaré que 31 Palestiniens avaient été blessés dans des affrontements avec les forces israéliennes sur la tombe de Joseph. Le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne a déclaré plus tard que l’un d’eux était mort.

Les responsables palestiniens de la Santé ont identifié l’homme comme étant Muhammed Hassan Muhammed Assaf, âgé de 34 ans.

Mardi, l’armée avait indiqué avoir interpellé un homme à Naplouse, soupçonné d’avoir vandalisé le sanctuaire juif.

L’armée israélienne n’a pas fait de commentaires à propos des affrontements, mais elle avait indiqué, peu de temps, avant mener des arrestations de grande ampleur dans le nord de la Cisjordanie, pour le cinquième jour consécutif.

Le chef du conseil régional de Samarie, Yossi Dagan, au centre, lors d’une intervention exceptionnelle, en plein jour, pour restaurer le tombeau de Josehp en Cisjordanie, le 13 avril 2022. (Crédit : Roee Chedi/Conseil régional de Samarie)

Elle avait précisé que les soldats avaient été déployés dans la région de Jénine, dans les villes de Tulkarem, Naplouse, Urif, Qabatiya et Jaba’.

Les opérations à Jénine font suite à une série d’attentats meurtriers en Israël, dont certains ont été perpétrés par des hommes originaires de la région.

Selon les médias palestiniens, il y aurait eu de nouveaux affrontements dans la ville entre soldats israéliens et hommes armés palestiniens. On entend des coups de feu nourris dans des images publiées sur les réseaux sociaux.

Depuis la fusillade meurtrière à Tel Aviv la semaine dernière, les soldats de Tsahal mènent des actions dans la ville natale du terroriste, à la recherche du père et du frère pour leur implication présumée dans l’attentat.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...