Un remake du « Violoniste sur le Toit » pour le grand écran
Rechercher

Un remake du « Violoniste sur le Toit » pour le grand écran

La MGM va produire une nouvelle version de la comédie musicale, révélée pour la 1ère fois en 1964 ; Thomas Kail, qui avait mis en scène ‘Hamilton’ à Broadway, la réalisera

De gauche à droite : Maria-Karnilova, Tanya Everett, Zero Mostel, Julia-Migenes et Joanna Merlin en coulisses lors de la première du "Violoniste sur le toit" à l' Imperial Theater de New York City, le 22 septembre 1964 (Crédit : , AP/Autorisation de Roadside Attractions et Samuel Goldwyn Films/via JTA)
De gauche à droite : Maria-Karnilova, Tanya Everett, Zero Mostel, Julia-Migenes et Joanna Merlin en coulisses lors de la première du "Violoniste sur le toit" à l' Imperial Theater de New York City, le 22 septembre 1964 (Crédit : , AP/Autorisation de Roadside Attractions et Samuel Goldwyn Films/via JTA)

JTA — Merveille des merveilles : « Le violoniste sur le toit » va faire son retour sur le grand écran.

Les studios de la MGM vont produire un remake de la comédie musicale emblématique de 1964 qui évoque les luttes et les joies de la vie juive dans le shtetl fictif d’Anatekva, en Europe de l’est, selon le site Deadline.

Ce nouveau film fera appel à certaines stars de Broadway : le réalisateur Thomas Kail a aussi mis en scène « Hamilton », qui s’était joué à guichets fermés, et a collaboré avec son créateur, Lin-Manuel Miranda (un célèbre fan du « Violoniste »), sur d’autres spectacles.

Steven Levenson, qui a écrit la pièce musicale à succès « Dear Evan Hansen », est chargé du scénario.

Ce remake continuera une tradition vieille de plus de cinquante ans.

« Le Violoniste » avait d’abord attiré des publics criant « L’Chaim » lorsque ses représentations avaient commencé à Broadway avec Zero Mostel dans le rôle de Tevye, gagnant neuf Tonys. La pièce devait connaître un énorme succès, détenant à une période le plus grand nombre de représentations après presque dix ans passés à l’affiche.

L’Israélien Chaim Topol devait tenir le premier rôle dans la production londonienne de la pièce, en 1967. Et la version pour le cinéma – avec Topol – avait rapporté trois Oscars, avec une nomination pour le meilleur acteur pour Topol ainsi qu’une nomination dans la catégorie du meilleur film.

Une nouvelle version de la pièce avait été présentée en 2015 à Broadway et un « Violoniste » en Yiddish, hors Broadway, s’est joué jusqu’à cette année.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...