Un smoothie croix gammée ne figure plus sur la carte d’un café de Londres
Rechercher

Un smoothie croix gammée ne figure plus sur la carte d’un café de Londres

La boisson à thème nazie a été retirée de la vente après des plaintes et “l’employé nocif” a été licencié

Le smoothie à thème nazi vendu dans un café de Londres, en novembre 2016. (Crédit : Campaign Against Antisemitism)
Le smoothie à thème nazi vendu dans un café de Londres, en novembre 2016. (Crédit : Campaign Against Antisemitism)

Un café de Londres a déclenché un tollé en vendant des bouteilles de smoothie frappées d’une croix gammée.

Le café Nincomsoup, dans la station de métro Old Street du centre de Londres, vendait un smoothie à base d’amandes appelé « Nutzy », et qui portait l’emblème nazi.

Une juive horrifiée, dont la famille a été tuée pendant l’Holocauste, a parlé avec la direction, qui a refusé de s’excuser.

Elle a contacté Campaign Against Antisemitism, et les a alertés de la vente du produit pro-nazi.

La cliente a dit à l’association qu’elle avait remarqué la boisson le 16 novembre et avait immédiatement demandé à voir le directeur. Quand elle l’a interrogé sur le smoothie, il lui a répondu qu’il s’agissait du symbole hindou de santé et de prospérité, le swastika.

Cependant, le symbole hindou est l’inverse du symbole nazi qui était sur la bouteille. « Quand je lui ai demandé le nom de la boisson, il a déclaré que c’était un jeu de mot [en anglais] avec ‘nuts’ [les noix et fruits à coque en général] pour une boisson à base d’amandes », a-t-elle déclaré.

La cliente lui a répondu qu’elle avait perdu sa famille sous le régime nazi et qu’elle trouvait sa boisson extrêmement offensante. Le directeur a répondu que « Londres est une ville libre ».

Le smoothie à thème nazi vendu dans un café de Londres, en novembre 2016. (Crédit : Campaign Against Antisemitism)
Le smoothie à thème nazi vendu dans un café de Londres, en novembre 2016. (Crédit : Campaign Against Antisemitism)

« J’ai quitté le magasin au bord des larmes et frissonnante, cela m’a prouvé à quel point l’antisémitisme et le fascisme sont toujours totalement présents, a déclaré la femme. L’homme n’avait absolument aucune honte à me dire que je ne devrais pas être offensée par ce que j’ai vu, alors que l’utilisation d’une croix gammée et le nom de la boisson ne sont clairement pas une coïncidence. »

Campaign Against Antisemitism s’est plaint auprès du propriétaire du café, Transport for London, et le produit a ensuite été modifié avec l’image d’un pape.

Ben Page-Phillips, le fondateur de Nincomsoup, a publié dimanche des excuses sur le site internet du café.

« Malheureusement, un employé a jugé approprié de placer une croix gammée sur un smoothie intitulé ‘The Nutzy’. Ceci n’avait pas été autorisé, et les bouteilles ont été immédiatement supprimées de la vente après que nous ayons été alertés par le directeur du magasin. Il va sans dire que l’employé nocif a été licencié. C’était incompréhensible, extrêmement insensible, et irritant pour nous tous. Nous nous excusons sans réserve. »

https://twitter.com/nincomsoupLDN/status/802907119104229377

La directrice générale de l’Holocaust Educational Trust, Karen Pollock, a déclaré que « cette ‘marque’ associée à cette boisson est offensante ; elle démontre, au mieux, un manque de sensibilité et, au pire, un mépris total des millions de personnes assassinées pendant l’Holocauste », a rapporté le Sun.

John Mann, député travailliste qui dirige un groupe transpartisan de lutte contre l’antisémitisme, a déclaré que « nous avons combattu une longue guerre pour que les croix gammées cessent de voler au-dessus de la Grande-Bretagne, et cela doit être retiré rapidement des étagères de ce café. Je suggère que les services d’hygiène contrôlent ce café pour voir si d’autres saletés s’y trouvent. »

Stephen Silverman, directeur des enquêtes de Campaign Against Antisemitism, a déclaré qu’ « il est impossible de croire que ce magasin ait créé une boisson étiquetée avec le symbole nazi par coïncidence. Les nazis ont assassiné six millions de juifs, hommes, femmes et enfants, pendant la Seconde Guerre mondiale, ainsi que près d’un demi-million de personnes en Grande-Bretagne uniquement, pendant la guerre et le génocide les plus dévastateurs jamais commis. Il était inévitable que ceci soit incroyablement offensant pour le peuple juif et quiconque a perdu des membres de sa famille dans les brutalités nazis. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...